Haut-Doubs. Nouveaux locaux et nouvelles idées pour la boutique Paola

Présente depuis 2015 au centre-ville de Pontarlier, la boutique Paola a désormais un nouveau local, tout près de l'ancien devenu trop étroit. L'occasion d'un nouveau départ pour la gérante, après une crise sanitaire coûteuse, mais bien gérée.

54
Lucie Maire a ouvert les portes des nouveaux locaux de sa boutique le 15 septembre.

L’espace est trois fois plus vaste, la place pour les produits plus large et la peinture vient de sécher. Tout sourire derrière son masque, crise sanitaire oblige, Lucie Maire, la gérante, accueille désormais sa clientèle au 7 rue de la Gare, à 50 mètres de l’ancienne boutique, dont la façade est encore visible de l’extérieur. Tout est indiqué pour ne pas se tromper.  » C’était beaucoup plus petit, j’étais un peu frustrée et l’opportunité de ce nouveau local s’est présentée, j’ai foncé ! », commente la jeune gérante.

Présente depuis 2015 au centre-ville, Paola a su faire face à la crise sanitaire grâce à sa notoriété et la proximité avec le public.  » Je n’ai jamais vraiment fermé et les clients l’ont bien compris, grâce au Click&Collect, la boutique a tourné sans réel arrêt, grâce à internet et aux réseaux sociaux. Il ne fallait pas que le public oublie Paola !  »

Une seconde vie pour les bijoux

A l’heure où le commerce indépendant, qui plus est en centre-ville, chute, Lucie Maire poursuit son développement avec cette nouvelle boutique, sans voir d’un mauvais oeil, la multiplication des grosses chaînes de prêt-à-porter.  » Les grandes marques amènent aussi une clientèle nouvelle en ville. Des commerces indépendants, c’est aussi ce qui permet de différencier les centres-villes des uns et des autres. C’est l’une des plus-values de la boutique. »

Accompagnée de son apprentie, Lucie Maire va désormais se lancer dans un nouveau projet : un système de vente d’occasion.  » L’idée est de récupérer des bijoux par exemple, qu’une personne ne met pas ou rarement. En déposant le produit chez nous, j’ai ensuite 30 jours pour lui vendre et elle récupère en échange un bon cadeau à dépenser dans la boutique Paola. C’est offrir une seconde vie aux produits. »

Martin SAUSSARD