Haut-Doubs. Olivier Volle présente ses vœux en vidéo

109
Olivier Volle présente ses voeux en vidéo. Capture Youtube

Olivier Volle, directeur du CHIHC a présenté ses vœux via une vidéo de 4 minutes disponible sur Youtube.

Pas le choix cette année, les traditionnelles cérémonies des vœux se sont fait remplacer par des séquences vidéos plus ou moins longues.
Ainsi, Olivier Volle, directeur du Centre Hospitalier Intercommunal de la Haute Comté, s’est plié à la tradition du moment en présentant ses vœux à l’ensemble du personnel hospitalier, ainsi qu’à tous les praticiens de médecine et à la population. Difficile pour un directeur de centre de soins de ne pas revenir sur l’année qui vient de s’écouler. L’hôpital de Pontarlier, comme tous les établissements de France mais surtout de l’Est de la France, ont vécu 10 mois sous tension. Le printemps a été particulièrement compliqué, entre afflux massif de malades atteints d’une maladie encore inconnue et manque de moyens mis en œuvre par l’État pour aider les soignants. On repense au triste épisode du manque d’équipements de protection, tels que masques, combinaisons ou encore gants. L’été aurait pu être plus détendu mais il a fallu rattraper des mois de soins et d’actes chirurgicaux repoussés. Puis la deuxième vague est arrivée, ne laissant aucun répit à tous ceux qui œuvrent au quotidien pour notre santé. Olivier Volle souligne « l’abnégation et l’énergie » déployées par tous. Il remercie tout un chacun pour leur investissement et salue « l’excellente collaboration entre les hospitaliers, les libéraux et la municipalité » et apprécie la solidarité dont a fait montre toute la population. Il admet que ce début d’année 2021 rassemble les mêmes conditions que la fin d’année 2020.
En conclusion, il garde malgré tout l’espoir d’une amélioration de la situation grâce, notamment, au déploiement de la vaccination. Il souhaite à tous une excellente année 2021, remplie de projet. Mais surtout, il adresse à tous ses meilleurs vœux de santé car cette année nous aura au moins montré à quel point ce bien était précieux.