Haut-Doubs. Orchamps-Vennes. Ces caméras ne sont pas des radars !

Que les activistes antiradars rangent bidons d’essence et pots de peinture, ces caméras-là n’ont pas un objectif répressif ! Elles sont en revanche de précieux outils pour le Département quand approche l’hiver.

93
Le site inforoute25.fr permet de consulter ces caméras à tout moment.

Pour constater l’état des routes dès que verglas ou neige sont annoncés, le Conseil Départemental, compétent en matière de viabilité, dispose de plusieurs solutions. D’abord la présence sur le terrain de patrouilleurs. Mais aussi, en complément des informations recueillies par ceux-ci, un dispositif de webcams « permettant de surveiller le réseau à des points stratégiques et d’avoir une vision en temps réel de l’état du réseau et des conditions météorologiques ». Les images sont d’ailleurs disponibles pour le grand public sur le site inforoute25.fr, à ne pas confondre avec une page populaire sur les réseaux sociaux. « Les webcams sont une aide à la décision pour les services départementaux » précise la collectivité.

29 caméras sont installées depuis 2018 sur des mâts, à une hauteur de cinq mètres minimum sur le domaine public routier départemental. C’est notamment le cas sur la 2X2 voies à Orchamps-Vennes. Précision importante, les caméras permettent la visualisation des chaussées sans distinction des plaques minéralogiques, ni des visages des automobilistes, ni des ouvertures des habitations. Elles ne permettent donc pas l’identification des usagers. Rien à voir donc avec d’autres dispositifs répressifs. Ces caméras là vous veulent du bien !