Haut-Doubs. Ornans. Anim’Ornans prépare l’avenir

144
Le marché de Noël est également annulé cette année.

La crise sanitaire aura finalement eu raison de toutes les animations proposées par cette association devenue incontournable. Blanche ou noire, cette année doit vite être oubliée. Les bénévoles y travaillent déjà.

Promouvoir et dynamiser la ville d’Ornans par le biais d’animations culturelles, touristiques et commerciales, telle est depuis près d’un demi-siècle l’objectif de l’association devenue Anim’Ornans en charge de trois événements importants : la brocante professionnelle, les journées artisanales et le marché de Noël. La popularité croissante de ces trois rendez-vous a incontestablement participé ces dernières années à l’attractivité de la cité de Courbet.

« Notre brocante professionnelle qui se tient sur deux jours en juillet au centre-ville a été annulée. Tout comme nos journées artisanales de début août qui depuis l’an dernier se tenaient au cœur de la ville et pour lesquelles nous avions prévu une troisième journée avec une nocturne le vendredi soir. Nous avons finalement pris la même décision pour notre marché de Noël » explique à regrets le président de l’association Jean-Pierre Muneret. « 2020 sera donc une année blanche en termes d’organisation mais d’un autre point de vue c’est aussi une année noire » déplore ce bénévole qui comme la trentaine d’autres impliqués au sein d’Anim’Ornans ne cache pas qu’il s’agit là d’un crève-cœur. « Tout était pourtant prévu car nous travaillons bien en amont pour mettre en place chacun de ces rendez-vous. Mais on ne transige pas avec la sécurité sanitaire. Il était impensable de mettre en danger nos bénévoles, les exposants et les visiteurs. Notre décision est donc responsable et nous l’assumons pleinement ». En discussion permanente avec les élus locaux, Anim’Ornans les a bien entendu informés et a reçu leur soutien. « La majeure partie de nos partenaires et visiteurs habituels nous ont eux aussi manifesté leur soutien et fait part de leur compréhension » poursuit le président.

Désormais, l’association se tourne vers l’avenir avec d’ores et déjà des dates posées pour les trois manifestations phares. « Nous devons veiller aussi à l’état de nos finances qui heureusement sont très saines et nous permettent de poursuivre en conservant notre salariée. Et également veiller à maintenir chez nos bénévoles l’enthousiasme et l’envie de poursuivre notre mission pour Ornans ». Pour cela, une réflexion est selon lui indispensable compte tenu de cette crise sanitaire et des évolutions qu’elle impose : « Peut-être revoir nos ambitions quant à la fréquentation avec des animations moins importantes mais en contrepartie plus nombreuses afin de respecter une plus grande distanciation à la fois chez les exposants et parmi les visiteurs ».