Haut-Doubs. Ornans. Extrême-sur-Loue : un franc succès !

71
Qu'importent la boue et le froid, le plaisir était bien présent !

L’événement s’est déroulé les 3 et 4 octobre derniers, dans le respect des normes sanitaires actuelles.

Les organisateurs ont tout mis en oeuvre pour que le rendez-vous sportif de l’automne ait bien lieu. L’Extrême-sur-Loue est attendue par des centaines de vététistes et cyclistes qui viennent se mesurer entre eux, pour le sport et la convivialité, sur les tracés des circuits spécifiquement pensés pour l’occasion. Cette année, les conditions d’accueil des sportifs étaient calquées sur les directives nationales. Pas forcément simples à mettre en place, les organisateurs les ont toutefois respectées à la lettre, en ne ménageant pas leurs efforts.
Et ce fut payant puisque de très nombreux participants se sont rendus sur la ligne de départ des différentes courses. A commencer par les tout jeunes cyclistes de la Mini-Xtrême. La petite course en draisienne a rassemblé 250 enfants qui s’en sont donné à cœur joie sur le parcours spécialement tracé pour eux. Chaque coureur est reparti avec un tee-shirt, une plaque de cadre personnalisée et des souvenirs plein la tête.
Les randonneurs ont également répondu présent au départ des neuf nouvelles randonées VTT créées pour l’occasion. Ils étaient près de 2 000 participants en tout. La nouvelle distance de 29 km a rencontré un franc succès auprès des familles.
Côté compétition, 85 coureurs se sont élancés pour une épreuve de MBT Marathon Series. Venus de toute l’Europe, les champions engagés se sont mesuré entre eux. On a pu noter la présence de Urs Huber (n°1 mondial), Simon Schneller (n°3 mondial) ainsi que Pierre Billaud, champion de France XCM 2019 et N°14 mondial, entre autres. La Team Bulls a dominé la course. Simon Stiebjahn s’est imposé chez les hommes en 4h19 avec une arrivée au sprint avec Urs Huber, son coéquipier. La team Bulls complète le podium avec Simon Schneller.
Neuf compétitrices ont pris le départ. L’allemande Laura Stark a remporté l’épreuve, suivie de la française Estelle Morel puis de la suissesse Barbara Liardet.
Aux dires des organisateurs, cette édition de l’Extrême sur Loue a été un franc succès, avec plus de participants encore que les années précédentes, notamment côté familles. Une belle édition, malgré tout, qui restera dans les annales.