Haut-Doubs. Ornans. Un été sans passerelle

179
L'actuelle passerelle sera démontée en septembre.

Équipement emblématique de la ville, la passerelle qui enjambe la Loue a dû être fermée en septembre dernier. Les touristes en seront privés cet été.

L’été se terminait à peine l’an dernier qu’une inspection sonnait le glas de la passerelle bien connue des touristes qui déambulent à Ornans passant de la place Courbet à l’église en s’arrêtant toujours un instant sur cet édifice pour admirer les poissons ou la jolie perspective qui s’ouvre sur la ville. «Un ouvrage dont la structure est gravement altérée, et qui nécessite des travaux de réparations urgents liés à l’insuffisance de capacité portante» souligne la maire Isabelle Guillame.

Le verdict a été sans appel : la corrosion de plusieurs poutres longitudinales, l’altération du béton avec les armatures corrodées et l’absence d’appareil d’appui sur la culée de la rive gauche ont entrainé la fermeture immédiate. Depuis, une étude a été lancée pour envisager une restauration, ou la conception et la réalisation d’une nouvelle passerelle.
Plusieurs contraintes sont à prendre en compte pour le futur ouvrage, notamment l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux vélos et ne pas gêner la circulation de l’eau dans la rivière et l’évacuation. « Nous avons d’ores et déjà opté pour une passerelle plus large mais aussi montée sur vérins afin de la soulever en période de crue. L’intégration paysagère est également un paramètre important » poursuit l’élue qui a décidé de consulter la population.

Dès cet été, des panneaux seront installés sous la verrière de la mairie afin de présenter
les projets sur lesquels les habitants pourront émettre leurs remarques avant le choix définitif du conseil municipal. « La nouvelle passerelle sera construite pour le printemps 2022. D’ici là, l’actuelle sera démontée courant de l’automne ». Il est encore temps, non pas de la traverser, mais au moins de faire quelques clichés qui seront classés au rayon des souvenirs, ce site étant le plus photographié d’Ornans.