Haut-Doubs. Ornans veille à sa propreté

142
Plus d'excuse avec les 19 canistettes réparties dans toute la ville!

Pour l’attractivité touristique comme pour le bien-être des habitants, la propreté des espaces publics est une question importante que les élus ornanais n’entendent pas mettre sous le tapis.

La propreté d’une ville fait partie des sujets qui semblent secondaires et qui pourtant mobilisent les agents municipaux au quotidien. Et qui comme les trains, ne font parler que lorsqu’il y a un problème. A Ornans, un agent à temps plein et un autre à mi-temps y sont affectés confie la conseillère municipale déléguée à la démocratie participative, Sandra De Stefanis : « Le grand nettoyage d’automne est une partie visible de l’action menée par la municipalité en partenariat avec les associations et les citoyens. Nous allons d’ailleurs désormais proposer deux rendez-vous dans l’année avec un autre nettoyage au printemps » souligne-t-elle avant d’entrer dans le détail des équipements et dispositifs en place : « Nous avons par exemple 19 canisettes réparties dans la ville. Ce sont de distributeurs de matériel nécessaire pour ramasser les déjections canines. 70 poubelles sont par ailleurs déployées dans nos rues, chaque fois avec un sac poubelle que nos agents vérifient chaque jour ».

Autres moyens de limiter que des déchets jonchent l’espace public, des conteneurs semi-enterrés sont à disposition de ceux qui ne peuvent stocker les bacs pour ordures ménagères et pour le tri sélectif. « A ce sujet, la collecte est réalisée deux fois par semaine et même de trois à cinq fois lors de la haute saison touristique ». Ville touristique importante dans le Département, la cité de Courbet se doit en effet d’afficher une image impeccable durant l’été pour les nombreux visiteurs de passage « mais aussi tout au long de l’année pour offrir un cadre de vie agréable à la population ».

Une volonté municipale qui va se traduire par l’installation prochaine de cendriers muraux afin d’éviter la présence de trop nombreux mégots sur les trottoirs et places de la ville et ce malgré le passage régulier de la balayeuse. « Nous allons poursuivre nos efforts sur le sujet de la propreté avec sans doute de nouvelles idées et des propositions que feront les comités de quartier. Cela étant la propreté est aussi l’affaire de tous et sans civisme rien n’est possible».