Haut-Doubs. Pays de Maîche. Le Député Denis Sommer à la rencontre des entreprises

« C’est sur le territoire, dans les entreprises même que nous pouvons voir les résultats des décisions prises à l’Assemblée Nationale » a expliqué le Député Denis Sommer, particulièrement impressionné par les professionnels rencontrés dans le Pays de Maîche.

119
Les chefs d'entreprises ont apprécié la visite et pu faire part de leurs doléances.

Député du Doubs élu sur la 3ème circonscription incluant en grande partie le Pays de Montbéliard et l’intégralité du Pays de Maîche, Denis Sommer est très impliqué à l’Assemblée Nationale sur les questions économiques. D’abord rapporteur de la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), il a également mené une mission parlementaire sur la relation entre donneurs d’ordres et sous-traitants puis s’est penché sur les mesures économiques d’urgence du Gouvernement reliées à l’impact de la pandémie. « Il est important de connaitre les problématique des entreprises, de les analyser et de les faire remonter pour les prendre en compte dans nos différentes mesures et décisions ».

Innovation et précision

C’est en compagnie de Franck Villemain, Alexandre Pantel et Anthony Mérique respectivement président et vice-présidents de la communauté de communes du Pays de Maîche que s’est effectué la visite l’entreprise Tech&Tech à Damprichard. Accueillis par Rafael Locatelli, les élus ont pu mesurer l’évolution de cette société fondée en 1989 qui compte désormais près de 50 collaborateurs. « Elle développe et fabrique depuis plus de 30 ans des machines spéciales de haute technologie.  Nous avons mené un travail incessant de recherche pour fournir à nos clients des solutions conjuguant précision et productivité » a souligné le chef de cette entreprise qui fabrique des machines de A à Z, sur-mesure, selon un cahier des charges précis afin de développer l’automatisation et la robotisation des moyens de production des clients. « Nous forgeons sans cesse ces savoir-faire depuis plus de 30 ans, grâce à nos plus de 250 clients répartis dans trois principaux secteurs d’activité, l’horlogerie, le médical et l’automobile ».

Seconde étape de la visite du parlementaire, la société Mécanic’Outils a été présentée par son directeur général, Arnaud Dubail. Avec ses quatorze employés, dont le président de la communauté de communes en personne, elle a permis de mesurer l’évolution des machines utilisées dans la fabrication d’outillage mécanique utilisés dans l’horlogerie, la lunetterie, l’électronique, l’automobile, le médical ou encore le décolletage. Un domaine elle est devenue une spécialiste reconnue pour sa capacité à travailler très rapidement et sur de petites quantités.