Haut-Doubs. Pays de Maîche. SCOT: Le développement local pour les 20 ans à venir

Outil de planification stratégique à long terme, le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) est en cours d’élaboration à l’échelle du Pays Horloger. Partie prenante à ce long travail, Franck Villemain, président de la Communauté de Communes du Pays de Maîche (CCPM) donne les grands axes de ce futur document qui concerne près de 46000 habitants et 68 communes dont les 43 de son intercommunalité.

124
Le SCOT permet d'établir les stratégies de développement de l'habitat, de l'économie, de l'agriculture...

« Un SCOT n’est pas un assemblage des plans locaux d’urbanisme et les élus conservent une marge de manœuvre dans la traduction des règles établies à l’échelle du pays dans leur propre document d’urbanisme ». Au contraire, il fixe des objectifs généraux à moyen terme en termes d’aménagement du territoire. « C’est véritablement un projet à l’échelle d’un bassin de vie, adapté aux spécificités et aux attentes locales, une feuille de route avec lequel les documents d’urbanisme locaux doivent être compatibles ». Cette cohérence souhaitée, les élus y travaillent collectivement pour trouver le juste équilibre entre le renouvellement urbain, le développement urbain maîtrisé, le développement de l’espace rural et la préservation des espaces naturels et des paysages. « Nous devons à la fois bien répartir l’accueil de population en le combinant avec les activités économiques, les équipements et les services pour justement répondre aux besoins des habitants actuels et à venir ».

Concrètement, le SCOT se doit d’assurer la bonne répartition des fonctions urbaines ainsi que la mixité sociale sur le territoire au sein et entre les communes. « Pour cela, nous devons tenir compte de la dynamique passée pour prévoir le développement futur, conforter certaines tendances, et en rectifier d’autres » poursuit l’élu.  Des engagements forts en matière de respect de l’environnement sont également attendus avec à la fois la lutte contre l’étalement urbain et l’adaptation au changement climatique.

« Aujourd’hui nous en sommes à l’étape du PADD, le Programme d’Aménagement et de Développement Durable du SCOT du Pays Horloger qui est en cours de validation. L’approbation du document final devrait intervenir dans environ deux ans. Puis nous aurons 20 années devant nous pour appliquer ces grands principes ».

 

 

Zoom sur le Pays de Maîche

La CCPM compte 43 communes et 18 670 habitants soit 41 % de la population totale à l’échelle du SCOT. Il est clairement un territoire dynamique et attractif avec un solde migratoire positif depuis 2000 et une croissance qui devrait se maintenir.

Maîche est un pôle majeur qui concentre une part importante de population, d’emplois, de services et d’équipement sur le territoire de la CCPM. Un rôle qui sera sans doute conforté et développé dans les années à venir. Damprichard et Charquemont sont des pôles intermédiaires qui fonctionnent en complémentarité avec le pôle majeur et ont vocation à poursuivre un développement raisonnable. Saint-Hippolyte est un pôle d’équilibre pour la frange nord du territoire. L’objectif est de conforter ce rôle et même de le développer

Les 39 villages sont des communes principalement résidentielles qui comptent peu ou pas d’équipements, de services, de commerces et devront continuer à se développer de manière modérée.

Le SCOT anticipe une croissance de la population soutenue mais raisonnée d’environ 3000 habitants supplémentaires d’ici à 2044 dont les deux-tiers dans les communes principales. Cette évolution de la population ne pourra se faire sans tenir compte de la disponibilité de la ressource en eau et des contraintes locales ainsi que la préservation des continuités écologiques. C’est tout l’intérêt d’un document stratégique tel que ce schéma de cohérence territoriale.