Haut-Doubs. Pays Horloger. Attention au radon dans les maisons !

Avez-vous du radon dans votre habitation ? Très possible et ce sans même que vous le sachiez et que vous en soyez responsable. Ce qui n’empêche pas de s’en préoccuper car ce gaz nuit à la santé.

390
L'installation du dosimètre est très simple et surtout très utile.

« En France, le radon est la seconde cause de cancer du poumon après le tabac et avant l’amiante » explique Marie Nézet, Chargée de mission santé au Pays Horloger pour le Contrat Local de Santé (CLS). Une réalité qui interroge d’autant plus que ce gaz radioactif est inodore, incolore et surtout naturellement présent dans le sol et les roches. « Il peut s’infiltrer à l’intérieur du bâtiment par : les fissures, les joints, le vide sanitaire ou la cave, les passages de canalisations… ». Dans les habitations, il peut atteindre des concentrations élevées et présenter, à long terme, un risque pour la santé. Or, sachant que nous passons jusqu’à 90% de temps dans des espaces clos et la qualité de l’air intérieur est aujourd’hui reconnue comme un enjeu de santé publique, le moment est venu d’agir.

Un kit à installer chez soi

Dans le cadre du CLS, en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté, une action d’information et de sensibilisation sur les risques liés au radon est donc mise en place à destination de la population. « L’objectif est de l’accompagner dans l’adoption de bonnes pratiques pour en limiter les conséquences ». Une campagne gratuite de mesure est lancée avec mise à disposition de kits de dépistage. « Un kit contient un dosimètre. Il convient de le placer pendant au moins 2 mois dans une pièce occupée plus d’une heure par jour au minimum donc un salon, une chambre ou un séjour ». Après la mesure, un courrier personnalisé sera transmis au participant, accompagné des premières recommandations en fonction des résultats. « Une réunion de restitution générale sera tenue pour présenter la synthèse de la campagne » termine Marie Nézet qui annonce également des ateliers techniques, encadrés par des spécialistes du bâtiment, organisés au printemps prochain pour proposer aux volontaires des solutions techniques adaptées à leur cas particulier.

 

Pour participer à la démarche, il suffit de faire une demande à : marie.nezet@parcdoubshorloger.fr ou au 07 57 49 52 84.