Haut-Doubs. Pays Horloger. Qui sont les randonneurs ?

150
L'étude peut être utile pour adapter l'offre aux attentes de ces touristes.

Ils ont été nombreux cet été encore sur les sentiers du Pays Horloger, une destination de plus en plus prisée par les randonneurs et que la labellisation en parc Naturel Régional devrait encore favoriser. Mais qui sont-ils vraiment ?

Pour mieux connaître et cibler plus précisément cette clientèle importante pour l’économie touristique locale, le commissariat d’aménagement du massif du Jura et l’association des grandes traversées du Jura ont mené l’enquête. Pas de surprise sur les motivations de ces adeptes de la marche qui recherchent les grands espaces, le calme et la beauté de la nature. Plus étonnant par contre, 75% des personnes ayant répondu au questionnaire proposé ont plus de 50 ans et parmi eux, une grande majorité est même retraitée. « Ils n’ont plus de contraintes professionnelles et sont en meilleure forme physique aujourd’hui et sont aussi souvent membre d’un club de randonnée, une activité qui est idéale pour profiter de la vie et rester en forme » souligne l’enquête.

Pour ces touristes sensibles à la qualité de l’environnement, la haute saison en juillet août n’est pas forcément la plus prisée. Mai et juin puis septembre et octobre sont pour eux des périodes plus calmes et donc plus agréables pour parcourir les sentiers. Critère important dans le choix du territoire qu’ils vont parcourir, la qualité à la fois de l’accueil et de l’hébergement. Des petits plus comme la possibilité d’avoir un panier pique-nique et de découvrir les produits régionaux sont très appréciés tout comme désormais des prestations orientées un peu plus vers le haut de gamme : la présence d’un espace bien-être est en effet un argument supplémentaire, pour se détendre bien sûr et repartir du bon pied le lendemain.