Haut-Doubs. Pontarlier. L’importance de la stérilisation des chats

65
Pour limiter la prolifération des chats errants, il faut avoir recours à la stérilisation

Chaque année, c’est la même rengaine : le nombre de portées de chatons explose à la sortie du printemps et les associations se retrouvent avec une multitude de boules de poils à adopter.

Trop, c’est trop ! Voici ce que clament les associations de défense des animaux lorsque des portées entières de chatons leur sont rapportés chaque année, quand elles ne sont pas retrouvées abandonnées.
En effet, cette année encore, la SPA de Pontarlier a eu la désagréable surprise de retrouver des chatons âgés de quelques semaines, près du lac de Bouverans. Une anecdote parmi tant d’autres tant la cruauté envers ces animaux peut être conséquente. Il n’est pas rare que la femelle se retrouve à la rue avec ses petits car les propriétaires refusent de s’en occuper. Les chats recueillis à la SPA sont tous soignés, pucés et, lorsque c’est possible au vu de l’âge, stérilisés. Un acte primordial pour éviter la prolifération de ces félins dont la population en France s’élève à 14 millions dans les foyers, et presque autant en errance ! On dénombrerait 13 millions de matous dans les rues, ni identifiés, ni stérilisés. Or, il s’avère qu’un couple de chats pourraient engendrer plus de 20 000 descendants en 4 ans. D’où l’importance de la stérilisation.

Les associations se mobilisent

Afin de limiter les naissances incontrôlées, éviter les mises à mort des portées non désirées, mais également afin d’offrir aux chats la possibilité de vivre une vie plus sereine et de limiter des maladies telles que des cancers, la stérilisation est l’arme absolue. En Belgique, l’acte est obligatoire depuis 2018, sur les chats domestiques et errants. La France n’en est pas encore là, mais de nombreuses associations se mobilisent afin de financer cet acte. 30 millions d’amis, fondation Brigitte Bardot, One Voice ainsi que la SPA aident les collectivités ainsi que les particuliers dans leurs démarches. « J’ai récemment recueilli une chatte errante et gestante à mon domicile, témoigne Nathalie*. Les chats prolifèrent dans le quartier et je ne voulais pas qu’une portée de chatons sauvages viennent grossir les rangs. Et puis, je me suis prise d’affection pour la maman à qui je voulais offrir une vie meilleure. Nous avons réussi à placer les chatons dans des familles responsables. Des chatons que nous avions pucés et vaccinés. La maman a été stérilisée, grâce au soutien financier de la SPA qui œuvre en faveur des chats errants. Depuis, notre chatte vit libre et visiblement heureuse. » Si vous souhaitez faire comme Nathalie, contactez la SPA la plus proche de chez vous et suivez les instructions que l’on vous donnera.
La Fondation Brigitte Bardot ainsi que 30 millions d’amis travaillent avec les mairies et les collectivités pour apporter un soutien financier concernant la stérilisation des chats errants. Ces derniers appartiennent alors au programme « Chats libres » : ils seront alors stérilisés mais remis en liberté sur leur lieu de vie habituel.
Pour rappel, l’abandon est considéré par le code pénal comme un acte de cruauté (article 521-1), au même titre que la maltraitance, et donc puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. D’autre part, l’identification des animaux domestiques (chats, chien, furets) est obligatoire en France et ce « préalablement à leur cession à titre gratuit ou onéreux », précise la législation. Vous encourez une amende de 135€ en cas de non-respect d’identification de votre animal.

ENCADRE
La SPA de Pontarlier a encore de nombreux chats et chatons à l’adoption. Si vous avez envie d’offrir une belle vie à l’un d’eux, contactez-les de 14h à 17h ou bien rendez-vous directement au refuge. Des dons de nourriture pour tout animal, de tout âge, sont également très appréciés. Et si vous voulez tout simplement leur venir en aide financièrement, vous pouvez leur adresser directement vos dons monétaires. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur la page facebook SPA de Pontarlier