Haut-Doubs. Pontarlier. De nouvelles perspectives pour la distillerie Guy

299
Pour ses 130 ans, la distillerie Guy avait sorti des bouteilles sérigraphiées

La distillerie Guy est une véritable institution sur Pontarlier : elle a célébré ses 130 ans en 2020 mais en parallèle, l’entreprise familiale nous réservait une bien belle surprise.

Cela fait 130 ans que l’entreprise se passe de père en fils, 130 ans qu’un enfant « Guy » reprend la direction de cette société historique située rue des Lavaux. Et au bout de tant d’années, on ne peut imaginer une seule seconde que les choses puissent changer. C’est pourtant ce qui s’est produit fin d’année dernière : la distillerie a été rachetée par François-Laurent Vitrac, et le fonds d’investissement Capelia. L’heure est encore à la découverte de l’entreprise et de son fonctionnement pour François-Laurent Vitrac, même si des idées fusent, comme l’harmonisation du marketing pour ne citer qu’elle. Toutefois, des nouveautés au sein de la distillerie résonnent comme un véritable coup de tonnerre et signent-là le virage positif amorcé par l’entreprise. Le capital, jusqu’alors détenu par la famille Guy, s’ouvre aux employés qui peuvent alors en acheter une part. Six d’entre eux ont pu en bénéficier. Isabelle Gaiffe, Sébastien Siredey et Benjamin Petigny sont les premiers à s’être manifestés, d’autant plus qu’ils avaient exprimé leur désir de racheter l’entreprise lors de sa mise en vente. Stéphanie Pros-Tournier, Sébastien Jacquet et Gabriel Guerard ont aussi pu acquérir leurs actions, tous trois ayant à leur actif au moins 15 ans d’ancienneté. Tous s’accordent à exprimer leur gratitude face à cette opportunité qui fait que désormais, la distillerie leur appartient un peu.
A l’avenir, François-Laurent Vitrac entend bien continuer la politique salariale mise en place par François Guy, notamment concernant les plus bas salaires : personne n’est au SMIC dans l’entreprise puisque le plus bas salaire correspond à un double SMIC. De plus, le nouveau gérant espère que tous participent activement au futur de l’entreprise. L’avenir nous le dira !