Haut-Doubs. Pontarlier. Exposition en l’honneur de Jean-Pierre Bacri

78

Sa disparition a surpris toute la population, le 18 janvier dernier. Le cinéma français pleure l’une de ses icônes sacrées.

Il était le râleur de service, celui que l’on prenait plaisir à écouter se plaindre. Il en a fait un personnage récurrent et son regard profond et froncé ne le quittait pour ainsi dire jamais.
Jean-Pierre Bacri, né en 1951, a connu une carrière fournie tant au théâtre qu’au cinéma, qui lui a valu de nombreuses récompenses : il a reçu quatre fois le César du meilleur scénario original, a remporté une fois celui du meilleur acteur dans un second rôle et a été nommé six fois pour le César du meilleur acteur. De plus, il a reçu plusieurs Molière.
Le nom de l’artiste est très souvent couplé avec celui d’Agnès Jaoui, qui fut sa compagne de 1987 à 2012. Ensemble, ils ont écrit, réalisé et joué de nombreux films au succès retentissant, tel que « Cuisine et dépendances » en 1992, « Smoking/No Smoking », « Un air de famille », ou encore « On connaît la chanson » et l’excellentissime « Le goût des Autres », qui fut multi récompensé. Jean-Pierre Bacri est également un grand ami d’Alain Chabat avec lequel il collabore sur de nombreux projets comme « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre », « Didier » et le plus récent « Santa & Cie », sorti en 2017. Il fait également une brève apparition dans le film « La cité de la Peur », dans lequel il campe un projectionniste assassiné à la faucille et au marteau.
Jean-Pierre Bacri s’est éteint à Paris, le 18 janvier dernier, des suites d’un cancer. Il laisse derrière lui de très nombreuses œuvres qui ont marqué le cinéma français et dont les affiches seront visibles dans le hall de l’hôtel de ville, à Pontarlier, durant tout le mois de mars. Une exposition réalisée par le Centre de Ressources Iconographiques du Cinéma (CRIC), à découvrir gratuitement.