Haut-Doubs. Pontarlier. « Faut quand même être bien faits ! »

270
Il faut déjà ranger les barbecues et ressortir les appareils à raclette !

Voici ce que disait ma grand-mère en assistant, impuissante, aux variations climatiques subites rencontrées notamment aux intersaisons, comme maintenant.

Nous avons perdu près de 15 degrés en moins de deux jours. Un flux du Nord qui nous apporte de la fraîcheur après que nous ayons vécu des journées estivales, explosant par la même occasion des records de chaleur, dont la nature se serait sûrement bien passé.
Des températures excessivement chaudes partout dans la région, notamment à Pontarlier où 24.8° ont été relevés mercredi 31 mars au meilleur de la journée. Une température jamais enregistrée en 124 ans de relevés. Le problème soulevé est qu’en juillet 2019, la ville battait son propre record de chaleur absolue et ce mois de février avait affiché une douceur exceptionnelle (21.5° contre 21 en février 1960).
Tandis que beaucoup s’inquiètent d’un réchauffement climatique bien visible, d’autres ont préféré profiter de cette parenthèse estivale avant l’heure. Barbecues et farniente au soleil ont été au programme de nombreuses personnes. Quant aux enfants, vêtus de shorts et tee-shirts sortis en hâte des cartons de l’année passée, ils ont eux-aussi profité de cette chaleur inédite pour s’en donner à cœur joie. « Ce soleil fait un bien fou, s’enthousiasme Tiphanie cachée sous un large chapeau et des lunettes de soleil. J’en profite parce que je sais que ça ne durera pas ! »
Et elle a raison Tiphanie ! En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, les températures ont dégringolé …Et la neige menace de faire son grand retour. Des variations extrêmes qui mettent notre système immunitaire à rude épreuve. On troque alors sa casquette contre le bonnet et on s’emmitoufle à nouveau dans une doudoune que nous aurions pourtant bien remisée pour cette année. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter, à en croire Météo France qui nous annonce encore quelques jours bien arrosés et bien frisquets. Il faut donc songer à ranger son barbecue et espérer que le mois d’avril sera tout de même assez clément pour rapidement le ressortir.