Haut-Doubs. Pontarlier. La Marmite Solidaire s’installe sur Pontarlier

314
Il y a de jolies couleurs dans la Marmite Solidaire

L’association de loi 1901 la Marmite Solidaire s’est installée à Pontarlier, en partenariat avec de nombreuses institutions, dont la Banque Alimentaire et la Croix Rouge.

Un principe basé sur un constat alarmant

Les chiffres liés au gaspillage alimentaire sont ahurissants : selon l’ADEME, en 2016, nous gaspillons par an et par personne 50 kg de nourriture. Cela représente au total 10 millions de tonnes, soit 16 milliards d’euros, soit 240€ par Français. Il faut également souligner que nous jetons 7 kg de denrées alimentaires encore emballées chaque année ! Des pertes qui pourraient tout à fait être maîtrisées, voire supprimées par un comportement adapté.

Des bons p’tits plats pour les plus démunis

La Marmite Solidaire apporte une réponse adéquate à la problématique en valorisant des denrées alimentaires vouées à être jetées pour des raisons aussi diverses que variées tels qu’aspect non vendeur, ou bien une durée de vie trop courte. Ainsi, les produits récoltés grâce aux associations humanitaires locales auprès des grandes surfaces notamment, ou bien dans leurs propres réserves, permettent l’élaboration de plats savoureux, aux apports nutritionnels intéressants : « La plus-value est aussi l’élargissement de la gamme de produits distribués par les associations d’aide alimentaire à leurs bénéficiaires, en leur proposant des « p’tits plats » fraîchement cuisinés. Ainsi, les personnes démunies qui disposent d’un équipement ménager très sommaire ont accès à des repas qu’elles ne pourraient pas cuisiner elles-mêmes. Par ailleurs l’intérêt se situe dans l’accompagnement à l’accès à des produits intéressants sur le plan nutritionnel », explique Nelly Jacquot, la cheffe-cuisinière et responsable de l’association. « La marmite solidaire se veut aussi être un lieu d’intégration sociale, ajoute-t-elle. Un support d’activité pour permettre la sortie de l’isolement, la reprise de confiance en soi, le retour du goût à réaliser quelque chose. Des bénévoles sont accueillis dans la cuisine pour prêter leurs mains, participer à l’élaboration des plats, assurer les tâches de nettoyage. Des rencontres se font. Des savoir-faire se transmettent. Le plaisir d’œuvrer pour un projet collectif et multidimensionnel s’accroît. » Les plats réalisés sont ensuite distribués aux bénéficiaires des associations humanitaires de la ville.
Chacun est donc invité à prendre part à l’aventure durant les demi-journées mises en place à la MFR de Pontarlier. Les prochaines se tiendront lundi 15 février à 10h et 14h30 ainsi que le vendredi 19 février à 10h. Si vous souhaitez mettre la main à la pâte, contactez Nelly Jacquot au 06 70 88 98 72.