Haut-Doubs. Pontarlier. La municipalité au chevet des associations

214
La municipalité a pris des décisions importantes en direction des associations notamment. Crédit : Yves LC

Lors du dernier conseil municipal qui s’est tenu lundi 14 décembre dernier, les élus, après avoir fait un point Covid assez inquiétant, ont assuré leur soutien auprès des associations et des commerçants.

« La situation est extrêmement critique ! », tels sont les mots émis par Patrick Genre, maire de Pontarlier, pour définir la situation sanitaire actuelle. « Notre département est le deuxième en France en terme de taux d’incidence. Nous en sommes à 257 pour 100 000 habitants. Il faut rappeler que l’on déclenche les mesures sanitaires à partir de 50 cas pour 100 000. » Des annonces alarmistes qui confortent tout un chacun quant au respect strict des mesures sanitaires et des gestes barrières. Des réflexes que nous devons continuer à appliquer, comme le souligne l’édile, afin d’espérer enfin en sortir et ce, dans les meilleures conditions possibles.
C’est suite à ces déclarations que les élus ont débattu quant aux aides à apporter au monde associatif en particulier, durement touché par la crise : culture, artistique, sportif … aucun domaine n’a été épargné. Et parmi les annonces phares de ce conseil municipal, l’avance de trésorerie a sans doute été la plus marquante. Les associations recevront d’ici la fin de l’année 50% des subventions accordées pour l’année à venir et ce, sans aucune condition. Un coup de pouce important qui permettra aux associations de constituer un fond de trésorerie nécessaire à leur remise en route.
Bertrand Guinchard, adjoint à l’économie, a ensuite pris la parole afin d’annoncer le remboursement des sommes versées par les commerçants en vue du marché de Noël qui a finalement été annulé. De plus, les quelques marchands et propriétaires de manèges qui ont pu s’installer bénéficient de la gratuité de l’occupation de l’espace public et ce, à titre exceptionnel bien entendu.