Haut-Doubs. Pontarlier. La taxe incitative, c’est pour 2022

196
Le tri des déchets fait déjà partie des habitudes de tout un chacun

C’était l’un des grands projets de cette municipalité, dans un esprit écologique : la taxe incitative sur les ordures ménagères.

Le but de cette mesure est simple : permettre aux habitants du Grand Pontarlier d’agir directement sur le montant des levées de leurs ordures ménagères. Cette année 2021 sonne comme un test grandeur nature pour l’ajustement précis de cette taxe. 9436 bacs seront distribués au terme de cette année, tous pucés et calibrés en fonction des besoins des ménages. Cette année encore, comme en 2020, le projet est à l’étude et calcule le nombre nécessaire de passages. En 2022, les usagers paieront un montant fixe annuel et une partie variable en fonction du nombre de levées. L’objectif est clair : inciter les habitants à trier massivement leurs déchets.
Chaque année, on estime que les pontissaliens trient 70 kg de déchets par an et par personne. Une moyenne parfaitement honorable, d’autant qu’elle n’est pas motivée financièrement pour le moment. Ce coup de pouce financier attendu devrait appeler les habitants du Grand Pontarlier à être encore plus vigilants. D’autant que les consignes de tri ont encore évolué, permettant de jeter les contenants en plastique comme les pots de yaourts, de crème fraîche, … Une permission qui n’est pas sans conséquences puisque les tonnages de déchets recyclés ont considérablement évolué : de 19 en 2019, il est passé à 31 en 2020. Ce qui soulève une petite problématique : le débordement régulier des points d’apport volontaire. Un événement peu fréquent mais désagréable. En réaction, la CCGP a augmenté le nombre de passages de collecte des déchets sur ces points précis mais malgré tout, cela peut ne pas toujours suffire. Des réflexions à ce sujet sont actuellement en cours.
Autre point négatif : les incivilités, toujours aussi fréquentes. Les agents de la CCGP constatent que de trop nombreux riverains considèrent leurs poubelles comme des déchetteries, et ne prennent pas la peine d’emporter leurs ordures encombrantes au bon endroit : les cartons bruns après un déménagement détiennent la palme !