Haut-Doubs. Pontarlier. Le CAP Rugby se féminise

128
Les Redoubstables sont nées ! Photo CAP Rugby saison 2019

Le ballon ovale séduit de plus en plus d’adeptes ! En témoigne ce tout nouveau club exclusivement féminin du CAP Rugby.

Il l’avait promis, il l’a fait ! Philippe Barbezat avait pour ambition de créer un nouveau club de rugby essentiellement féminin et en cette rentrée 2020, c’est chose faite. Les “Redoubstables”, tel est son nom, regroupe les joueuses de rugby en seniors et U18. Il s’agit d’une formation composé des joueuses de Pontarlier, Morteau et Valdahon-Vercel.
Tout a réellement débuté en 2002 avec la création d’une section féminine seniors au sein du CAP Rugby. En 2013, une entente est créee avec l’Olympique Bisontin et deux ans plus tard, Morteau et Valdahon/Vercel viennent renforcer l’équipe qui se nomme alors PMB. Au même moment, les moins de 18 ans créent leur propre équipe : les Redoubstables.
Ce nom est donc repris pour désigner l’équipe actuelle inscrite à ce jour en championnat de France à XV en fédérale 2. Son budget annuel de 20 000€ lui confère une totale autonomie. Franck Salvi assure la présidence tandis que Vincent Lamy, Justine Chevillard et Yoann Colin assureront les entraînements.
Pour cette équipe dynamique et motivée, l’objectif est clair et ambitieux : la montée en fédérale 1, ni plus ni moins ! Le tout en prônant les valeurs de ce sport que sont la solidarité et un fort esprit d’équipe, le tout saupoudré de performance et de plaisir.
Retrouvez toute l’actualité du CAP Rugby, masculin et féminin, sur le site www.rugby-pontarlier.com ainsi que sur la page facebook du club.

Protocole respecté à la lettre
Lors du match de reprise qui a opposé le CAP Rugby (équipe senior masculine) et les espoirs de l’US Oyonnax, le staff du club avait tout prévu pour concilier sport et sécurité sanitaire. C’est masqués que les supporters ont pu encourager les équipes, occupant un siège sur deux et respectant à la lettre le sens de circulation. Même la buvette a pu fonctionner en invitant les consommateurs à s’asseoir. Ces règles continueront à être appliquées tant que la situation l’exigera, pour la sécurité de tous.