Haut-Doubs. Pontarlier. Le CRIC rend hommage à un monstre sacré

79

C’est une véritable légende du cinéma qui s’est éteinte le 12 mai dernier. Michel Piccoli avait 94 ans, dont 71 de carrière cinématographique.

Le Centre de Ressources Iconographiques pour le Cinéma des Amis du Musée de Pontarlier (nous dirons “CRIC” pour aller plus vite) ne pouvait que rendre hommage à cet acteur emblématique du cinéma et du théâtre français. Pour ce faire, le CRIC a réalisé une exposition d’affiches de splus grands films de l’acteur à découvrir dans le hall de l’hôtel de ville de Pontarlier et ce, jusquau 2 juillet prochain.
Le CRIC retrace la carrière de l’artiste qui s’étend sur 71 ans. D’abord reconnu comme comédien de théâtre, il connaît la consécration cinématographique dans les années 60. “Remarqué dans Le Doulos de Jean-Pierre Melville, il est révélé au grand public avec Le Mépris de Jean-Luc Godard aux côtés de Brigitte Bardot”, précise Claude Bertin-Denis, président du CRIC. Il ajoute : “Dès lors, il tourne avec beaucoup des plus grands cinéastes français (Jean Renoir, René Clair, René Clément, Alain Resnais, Agnès Varda, Jacques Demy, Alain Cavalier, Michel Deville, Claude Sautet, Claude Chabrol, Louis Malle, Jacques Doillon, Jacques Rivette, Léos Carax, Bertrand Blier), européens (Luis Buñuel, Costa-Gavras, Marco Ferreri, Alfred Hitchcock, Jerzy Skolimowski, Marco Bellocchio, Ettore Scola, Manoel de Oliveira, Otar Iosseliani, Theo Angelopoulos, Nanni Moretti) et internationaux (Youssef Chahine, Raoul Ruiz, Hiner Saleem).” Il devient l’un des acteurs fétiches de Marco Ferreri avec qui il tourna sept films dont le culte “La Grande Bouffe”, sorti en 1973.
Les années 80 riment avec consécration. Il débute la décennie par le prix d’interprétation au festival de Cannes en 1980, avec “Le Saut dans le vide” de Marco Bellocchio, et celui du festival de Berlin en 1982, avec “Une étrange affaire” de Pierre Granier-Deferre.
Sa dernière apparition date de 2011 dans “Habemus Papam” de Nanni Moretti, présenté en compétition à Cannes.