Haut-Doubs. Pontarlier. Nicolas Maugain est un top-collecteur !

564
Nicolas Maugain pose devant une impressionnante récolte de capsules

C’est Terracycle qui le dit ! L’entreprise qui récolte et renvoie les capsules de thé et café classe Nicolas Maugain parmi les plus grands collecteurs que compte la France.

Tout a commencé fin 2018 pour Nicolas Maugain, atteint de mucoviscidose, lorsqu’il prend connaissance de ce vaste programme de collectes de capsules de thé et de café (compatibles Dolce Gusto et Spécial T), en faveur de la lutte contre la mucoviscidose, l’association qu’il défend.
Les collectes deviennent de plus en plus importantes, et Nicolas Maugain peut être fier du chiffre réalisé : en deux ans et demi, il a déjà collecté 13.5 tonnes de capsules et reversé la coquette somme de 5770€ à l’association. « En avril dernier, j’ai effectué mon plus gros versement jamais réalisé, s’enthousiasme le jeune homme. J’ai pu envoyer un don de 1449€ ! ». Un résultat impressionnant qu’il doit à la grande chaîne de solidarité qui s’est créée autour de ce projet. « Huit déchetteries ont un point de collecte, et ce sont mes plus gros apports, souligne Nicolas. Tout est rapatrié à Pontarlier tous les quinze jours. Il existe en tout 21 points de collecte en Franche-Comté et deux autres ailleurs, en Occitanie et en Champagne-Ardennes. » De plus, l’usine Nestlé fournit les cartons qui permettent à Nicolas d’envoyer les capsules à Terracycle, située à Troisvilles, dans le 59.
Et bien entendu, Nicolas peut compter sur la générosité et l’implication des buveurs de café et de thé qui viennent faire don de leurs capsules usagées et vidées de leur eau.
Des avancées considérables
La science progresse dans la prise en charge de la maladie. Depuis 4 ans, Nicolas suit un traitement spécifique qui lui a permis de prendre du poids et d’être ainsi plus résistant face aux crises. D’autres patients suivant le même traitement ont vu leurs capacités pulmonaires s’améliorer et certains d’entre eux, alors qu’ils attendaient une greffe, sont sortis de la zone rouge et peuvent désormais vivre sans pour autant être greffé. Les techniques s’affinent, les recherches continuent et de nouveaux traitements, très prometteurs, sont à l’étude. Les efforts doivent donc se poursuivre en faveur de la recherche et pour cela, vous n’avez qu’une chose à faire : boire du thé et du café !