Haut-Doubs. Pontarlier. On veut y croire !

191
La Haute-Foire est finalement maintenue. Crédit photo : ville de Pontarlier

L’année 2020 a été particulièrement sombre concernant les grands événements qui rythment la vie des doubistes. Notamment pour ceux qui portent un nom commun : les Foires !

A commencer par la Haute-Foire, qui se déroule début septembre dans la capitale du Haut Doubs. L’événement, organisé par Micropolis, à l’instar de sa cousine la Foire Comtoise, avait été annulé l’année dernière mais a été reprogrammé en 2021, du 9 au 13 septembre prochain. Et pour le moment, les organisateurs font comme si elle avait avoir lieu, comme d’habitude.
C’est pourquoi les exposants et commerçants ont d’ores et déjà reçu leur dossier d’inscriptions. Une action qui prouve l’optimisme des organisateurs, mais également leur volonté de faire les choses proprement, pour éviter une organisation en catastrophe en cas de maintien. En résumé, il sera sans doute plus facile d’annuler au dernier moment que de tout mettre en place dans la précipitation.
« On fait comme si … » tel est le mot d’ordre de Micropolis et de la ville de Pontarlier. On fait comme si les manifestations allaient avoir lieu, on fait comme si tout allait mieux … L’envie de se sortir de cette crise et de revivre des moments forts est bien présente. De tels événements sont toujours très attendus, tant par les exposants que par les visiteurs qui découvrent ou redécouvrent leur terroir de façon ludique, conviviale et gourmande. On se plaît à flâner le long des stands de présentation de nos artisans locaux, on se retrouve autour d’une bonne boisson fraîche, on parle de tout, de rien, tout en restant légers et joyeux. Voilà l’image d’Epinal qui se greffe dans tous les esprits fatigués d’attendre. Nous voulons de la joie et de la légèreté, et ces foires représentent tout ce dont nous avons tous besoin. C’est pourquoi tous mettent la main à la pâte dès maintenant, sept mois avant la manifestation, pour que celle-ci soit parfaite, résonne des rumeurs des retrouvailles heureuses et du temps suspendu aux sourires (visibles ?) de tous.
Les organisateurs s’affairent, les réunions techniques se mettent en place … on fait comme si tout allait se dérouler comme en 2019, date de la dernière édition. Et nous, visiteurs, on fait comme si nous allions enfin renouer avec ce qui nous fait vibrer, rêver …vivre en somme !