Haut-Doubs. Pontarlier. Patrick Genre sur tous les fronts

119
Patrick Genre élu à la présidence de la CCGP

Une semaine après avoir été élu maire de Pontarlier, Patrick Genre a été élu Président de la Communauté de Communes du Grand Pontarlier lundi 8 juin dernier.

C’est devant un comité restreint (crise sanitaire oblige !) et dans la salle polyvalente des Capucins que s’est tenu un conseil communautaire spécifique, visant à élire son président, ainsi que les vice-présidents et les membres du bureau. Gel hydroalcoolique à l’entrée, masques couvrant les sourires et gants bien vissés aux mains, les membres ont pu procéder au vote. Patrick Genre était seul candidat à sa propre succession. C’est donc sans surprise qu’il fut élu, avec 23 votes exprimés et 11 blancs. Et c’est reparti pour 6 ans de présidence, aidé de neuf vice-présidents : Bertrand Guinchard à l’économie, Daniel Defrasne à l’eau et l’assainissement (élu face à Gérard Voinnet, membre de l’opposition qui avait posé sa candidature), Raphaël Charmier aux ordures ménagères, Karine Pontarlier au développement durable et à l’environnement, Bénédicte Hérard à la commision solidarité communautaire, Georges Cote-Colisson aux finances, Jean-Luc Faivre au tourisme et au château, Didier Chauvin à l’urbanisme et stratégie du territoire, et enfin Yves Louvrier à la direction des moyens opérationnels. Cinq membres du bureau viennent gonfler les rangs, à savoir Lionel Malfroy, Lurent Favre, Nicolas Barbe, Laurent Petit et Laurence Invernizzi.
Lors de ce premier conseil, des sujets brûlants ont d’ores et déjà été évoqués, comme la fameuse taxe sur les ordures ménagères (TEOMi) ou bien le centre nautique, dont le lancement avait été stoppé net l’an passé. Patrick Genre a annoncé être en phase contentieuse avec l’entreprise indélicate mais que cette procédure ne bloque en rien le redémarrage du dossier.