Haut-Doubs. Pontarlier. Solidarité pour tous

555
Des opérations de récolte de dons en produits d'hygiène notamment battent leur plein actuellement dans le Haut-Doubs notamment. Zoom sur deux actions menées en ce moment dans le département à destination des plus démunis.

Mélanie Dulize commence à être connue et reconnue du côté de Pontarlier comme initiatrice d’idées solidaires. On lui doit notamment les boîtes de Noël qui ont rencontré un vif succès auprès de très nombreux généreux donateurs, qui se sont mobilisés dans la France entière.

« Plus de 200 000 boîtes ont été récoltées et distribuées partout en France. Je n’en revenais pas de l’ampleur prise par l’opération, s’enthousiasme Mélanie Dulize. Sur Pontarlier, nous en avons distribué 1300 ! C’était énorme ! » Un engouement retrouvé en janvier avec une opération qui a séduit par son originalité : la récolte de chaussettes solitaires ! Uniques rescapées des lave-linge mangeurs de chaussettes, elles ont été récoltées, des paires ont été reformées et redistribuées aux plus démunis.
En ce mois de février, la solidarité ne s’arrête pas et une toute nouvelle opération a été mise en place par le réseau solidaire dont fait partie Mélanie : « Ce mois-ci, nous proposons de recevoir des dons divers en faveur des étudiants. Nous avons remarqué que la précarité augmentait dans leurs rangs et que de plus en plus d’entre eux se retrouvaient isolés, sans pouvoir rentrer chez eux les week-ends. Nombreux sont ceux qui souffrent de la fermeture des restaurants universitaires. Et puis, il ne faut pas oublier que certains étudiants effectuaient des extras dans les restaurants et se retrouvent ainsi privés de leur principale source de revenus. Entre détresse sociale et détresse financière, les étudiants souffrent et il fallait faire quelque chose. » Ce quelque chose, Mélanie l’a organisé tout ce mois de février en récoltant des denrées alimentaires non périssables, des produits d’hygiène pour jeunes hommes et femmes et même des fournitures scolaires. « Nous refusons juste les vêtements car généralement, ils n’en manquent pas vraiment et savent vers qui se tourner. » L’idée a encore fait son chemin puisqu’à Lyon ou encore Strasbourg, ce sont des sacs et des boîtes qui sont distribués aux étudiants. « Les associations se sont calquées sur le principe des boîtes de Noël qui avait vraiment bien fonctionné, souligne Mélanie. Faute de temps, je le concède, je n’ai pas voulu remettre une telle opération sur pied ! Et puis, il ne faut pas lasser les bonnes volontés. » Pour déposer vos dons à destination des étudiants, contactez la page facebook Comme une envie de vivre autrement ou bien rendez-vous directement dans les facs de Besançon qui redistribuent les dons.
En plus de son implication pour Réseau Solidaire, Mélanie Dulize s’engage auprès de Féminité sans Abri et ce, depuis maintenant deux ans. « L’association a été créée dans la région bordelaise par Lucie Sanchez qui a eu l’idée en 2015 de redistribuer aux plus démunis ses échantillons de produits de beauté et d’hygiène qu’elle recevait gratuitement. Cela a fait boule de neige et très vite, il a fallu monter une association, Féminité Sans Abris, afin de canaliser les dons et les redistribuer correctement. Le concept a quelque peu évolué puisqu’en plus des échantillons, nous pouvons également donner des produits du commerce, des petits flacons et autres savonnettes issus des hôtels, des produits d’hygiène féminine comme des serviettes mais également masculins comme des produits de rasage. Nous récoltons également des parfums pour homme et femme, sous forme d’échantillon ou non, des brosses à dents, des dentifrices, des produits de maquillage. Le vernis à ongles par exemple est très apprécié pour son effet camouflage. Il est nécessaire de se dire que même les personnes les plus démunies ont besoin de respecter leur corps et de prendre soin d’eux. Il en va de leur intégrité physique. » Mélanie a commencé à œuvrer dans l’association en 2018 et n’a jamais cessé depuis : « Les opérations de Féminité sans Abris sont permanentes. Vous pouvez déposer vos dons aux jours et horaires d’ouverture de la Fabrik de Mana à Pontarlier ainsi qu’au café solidaire Vert-Clair aux Hôpitaux-Neufs. Vous pouvez également offrir des trousses que nous remplissons avec les produits donnés. Certaines d’entre elles sont confectionnées par des couturières bénévoles, dont on peut retrouver les confections sur la page facebook « J’ai FSA pour toi ». J’ajoute enfin que le mois de mars sera spécial pour l’association, puisque le 8 est la journée des droits des femmes. On encourage donc vivement les initiatives, comme par exemple déposer une boîte sur son lieu de travail dans laquelle chacun est libre d’y déposer un produit de son choix. Je fournis les affiches, cela ne demande pas beaucoup d’efforts mais peut avoir beaucoup d’effets positifs ! » Des opérations nécessaires puisque Mélanie l’admet volontiers, les stocks sont très limités. « Nous sommes actuellement à flux tendus ! Nous avons besoin de l’aide de tous ! » Pour plus de renseignements, contactez l’association via mail : franchecomte@feminitesansabri.fr

Hommes et femmes bénéficient de la solidarité de tous les généreux donateurs