Haut-Doubs. Pontarlier. Témoignage de la vie d’autrefois

165
Le large sourire de Roger Defrasne cache une vie singulière

Son nom ne vous est sûrement pas inconnu : Roger Defrasne a été adjoint au maire de Pontarlier Yves Lagier et a assuré des fonctions régionales et nationales au sein de l’association des personnes greffées.

La face publique de cet homme engagé est assez connue de beaucoup de pontissaliens mais peu connaissent sa véritable histoire, celle de son enfance. Né en 1931 à Pontarlier, Roger Defrasne voit le jour au sein d’une famille modeste. Il relate son enfance de berger au sein de son nouvel ouvrage “Le berger”. L’histoire commence en 1939, sous l’Occupation. Ce gamin des rues connaît “la débâcle”, l’exode massif des familles fuyant l’armée allemande puis le défilé des troupes françaises, dans un bien piteux état. À l’âge de huit ans, Roger est placé à la campagne où il devient gardien de vaches. “On découvre chez lui, au travers de ce récit, l’impact psychologique de l’occupation allemande, qui, teintée d’une surprenante indifférence, bien que bouleversant sa façon de vivre au quotidien, va évoluer, suivant l’ambiance générale, vers un désir de plus en plus prégnant d’être libéré et de retrouver sa liberté de s’affirmer Français”, comme l’écrit Joël Guiraud, fondateur du Musée de Pontarlier et écrivain.
Ce témoignage tendre et poignant est un héritage précieux qu’il laisse à ses enfants et petits-enfants, ainsi qu’aux lecteurs de ce récit qui ne manqueront pas de comparer les conditions de vie de l’époque à celles d’aujourd’hui. Une réflexion menée intelligemment sur notre société actuelle et la façon que nous avons de vivre nos vies et, sans doute qui nous permettra de relativiser nos propres petits tracas.
Le livre est disponible à la librairie Rousseau et au tabac Brenet.