Haut-Doubs. Pontarlier. Une précarité en hausse

175
Les bénévoles de la Croix Rouge n'ont pas eu de répit durant cette année 2020

C’est le triste constat établi par la Croix Rouge de Pontarlier, qui dresse le bilan de cette année 2020.

Cela fait 125 ans que la Croix Rouge œuvre dans le Haut-Doubs. Et cette année bien spéciale enregistre un score bien triste : l’association enregistre une hausse de 300% de ses bénéficiaires. Une hausse légèrement biaisée par le fait que lors du premier confinement, les associations pontissaliennes ont dû cesser leurs activités en raison de la crise sanitaire. Seule la Croix Rouge a continué ses tournées, gonflant ainsi au passage le nombre de repas distribués. Ce dernier s’élève à 350 000 sur l’année, ce qui représente 70 tonnes de marchandises en tout.
Un nombre impressionnant qui a demandé une aide supplémentaire. S’il est un point positif à retirer de cette année, c’est que la solidarité a elle-aussi fait un bond en avant. Alors qu’ils étaient 95 en 2019, les effectifs ont atteint les 128 personnes en 2020. Des bénévoles bienvenus qui ont largement contribué à la bonne tenue de la distribution alimentaire. Les bonnes volontés ne cessent d’affluer puisque chaque semaine, Yves Leclerc (président de l’association à Pontarlier) reçoit de nouveaux candidats à la générosité. D’autant plus que l’aide de la Croix Rouge ne s’arrête pas à l’alimentaire. Elle fait également de l’activité textile, du secourisme, de l’alphabétisation, du soutien scolaire, des maraudes … Autant d’activités qui nécessitent une équipe soudée et importante.
Loin de s’arrêter en si bon chemin, l’association entend encore étendre son offre de services en 2021, notamment en termes de mobilité dans le département. Elle mettra en place une plateforme de covoiturage ainsi qu’un service de chauffeur pour toute automobiliste n’ayant plus la possibilité de conduire. La solidarité a encore de beaux jours devant elle !