Haut-Doubs. Saint Point Lac. Une municipalité toute féminine à Saint Point Lac

201
Une municipalité presque entièrement féminine. Photo : site de la commune

La petite commune bordant le lac de Saint Point était l’une des rares à n’avoir aucun candidat déclaré au premier tour des municipales.

La menace d’une mise sous tutelle par le préfet planait sur les têtes des Saint-pointus et pour une poignée d’entre eux, il n’en était pas question. Des projets mis en place ces six dernières années seraient tombés à l’eau, anéantissant ainsi des heures de travail, et pour Patricia Fagiani, il en était hors de question. Enseignante retraitée et ex-conseillère municipale, elle a décroché l’écharpe de maire ce 28 juin dernier. Elle succède ainsi à Patrick Liégeon. Particularité de sa liste : sur les neuf noms qui la composent, un seul est masculin. Patricia Fagiani y voit là le fruit du hasard. Un fait surprenant dans ces élections qui ont prôné la parité quasi-parfaite. Pour bien faire, il aurait fallu onze colistiers mais il manque deux. Qu’importe ! Saint Point Lac pourra continuer à mener ses projets, sous la houlette d’une équipe volontaire et dynamique. Des conseillers recrutés lors de porte-à-porte, menés par Patricia Fagiani et François Hanrot. Et ce sont donc des femmes qui ont répondu présent à leur appel.
Élément phare du programme : un rapprochement avec la commune voisine des Grangettes afin de développer une politique commune et durable De plus, côté politique intercommunale, les élus de Saint Point Lac entendent bien développer les modes de transport doux et améliorer la qualité des eaux du lac. Un programme ambitieux, résolument tourné vers l’écologie qui séduit les habitants de la commune et qui fait écho avec la tendance de ce deuxième tour des municipales un peu partout en France. Une vague verte a envahi le pays, dans l’espoir d’un mieux-vivre, plus respectueux de l’environnement.