Haut-Doubs. Saugeais. L’étang du Cougnet : un lieu à (re)découvrir

110
L'étang du Cougnet vous attend. Crédit : Ville de Gilley

L’endroit est bien connu des habitants de Gilley, commune sur laquelle se trouve ce petit havre de paix.

Les oiseaux gazouillent au loin, le calme est de rigueur…Seul vient fendre l’air le souffle d’une ligne que jette un pêcheur au loin. L’étang du Cougnet est un lieu très prisé des amateurs de la discipline qui viennent nombreux taquiner carpes, gardons, perches et brochets dont l’étendue d’eau regorge.
L’étang se trouve aux Seignes, à Gilley. Bordé de sapins et d’épicéas, le plan d’eau accueille de plus en plus de promeneurs venus apprécier la beauté et la sérénité des lieux, le temps d’une balade ou d’un pique-nique. Il a été créé en 1980 par la société de pêche locale. Bien que soigneusement entretenu, il souffre parfois de pollution, engendrée par de multiples facteurs. Il a été entièrement vidé et curé pour la première fois en 1995. Puis, en 2006, une nouvelle tranche de travaux a été menée, permettant à l’eau alimentant le bassin de se décanter en amont, afin de limiter l’apport d’agents polluants. De plus, l’activité agricole s’en trouve améliorée par un apport d’eau supplémentaire.
En 2011, l’étang se retrouve à nouveau vidé. La raison ? Il devenait nécessaire de réhabiliter l’ouvrage de régulation, que l’on appelle un moine.
Outre ces aspects techniques et ses attraits piscicole, l’étang du Cougnet détient en ses eaux de nombreux contes et légendes, ainsi que de véritables anecdotes que certains pêcheurs se plaisent encore à raconter aux curieux qui viendraient se hasarder en ces lieux.

Et si nous pêchions ?

La saison de la pêche bat son plein et il est encore temps d’attraper de beaux spécimens. Mais attention, avant de lancer votre ligne, assurez-vous d’être en règle. Vous devez impérativement vous munir d’une carte de pêche, à l’année, à la semaine ou à la journée. Même les enfants qui voudraient s’essayer à ce loisir de plus en plus prisé doivent montrer patte blanche. Pour ce faire, rendez-vous au bureau de tabac/presse de Gilley pour souscrire à l’abonnement de votre choix. Il se trouve au 15 avenue du Maréchal Leclerc et il vous reçoit tous les jours, sauf les dimanches et mardis après-midis.

Des règles à respecter
L’étang du Cougnet répond à des règles strictes en ce qui concerne la nature et le nombre de prises par personne. Par jour, il est autorisé de pêcher deux carnassiers (brochet de 60 cm minimum et sandre d’au moins 50 cm). Concernant les gardons, il ne faut pas dépasser 2 kilos par jour et par personne. La carpe, quant à elle, se pêche en No Kill. Autrement dit, chaque poisson pêché devra impérativement être remis à l’eau. L’utilisation de certains hameçons, la présence obligatoire d’un tapis de réception … tout est détaillé dans le règlement intérieur que vous trouverez directement sur le site internet de la commune de Gilley.
Le non-respect de ces consignes pourrait coûter cher ! Les garde-pêche travaillent sans relâche pour faire respecter le règlement, pour le bien des animaux et des lieux. En cas de non-respect, les amendes pourraient s’avérer salées. A titre d’exemple, si vous ne tenez pas compte de la taille minimum requise pour les carnassiers, vous encourez 40€ d’amende auxquels s’ajoutent le montant de la carte annuelle multiplié par trois (cela donne 165€). Au final, vous en avez pour plus de 200€ . Cela vaut le coup de sortir le double-décimètre à chaque prise et d’être respectueux de l’endroit et des poissons.
Par ailleurs, il est rappelé que toute pollution humaine, quelle qu’elle soit, est elle-aussi sévèrement punie. L’étang est un endroit sauvage qu’il serait bien dommage de souiller par un comportement inapproprié et par l’apport de déchets.
Enfin, la société de pêche rappelle qu’il est formellement interdit de ramasser des grenouilles ainsi que pêcher dans les réserves. L’étang n’est pas apte à recevoir des barques, engins à moteur ou planches à voile. Pour finir, si l’envie de faire un barbecue vous chatouille, pensez à vous munir d’un appareil à pieds.

De bien belles prises sont à prévoir !