Haut-Doubs. Tout Morteau Court, quand les réseaux sociaux créent un vrai rassemblement sportif

Se retrouver pour courir ensemble plutôt que seul. C’est le but fixé par un groupe qui s’est constitué il y a quelques années sur les réseaux sociaux. Le succès a été immédiat et ne s’est jamais démenti.

848
Le groupe aime allier sport et découverte des environs.

Pour Christophe Perrey qui travaille dans un magasin de sport et pratique régulièrement la course à pied depuis des années, la naissance de Tout Morteau Court s’est faite tout naturellement : « Je savais par mon métier et mes rencontres que beaucoup de gens du secteur couraient seuls comme moi et qu’à force beaucoup se lassaient ». Il a donc pensé que l’effet de groupe pourrait être bénéfique en donnant plus d’envie de sortir et en se motivant les uns les autres. « Il y a quatre ans j’ai donc créé un simple groupe sur les réseaux sociaux et dès la deuxième sortie, nous étions déjà une douzaine de coureurs ».

Depuis, une à deux fois par semaine, les passionnés se retrouvent, avec toutefois un arrêt total au plus fort de la pandémie. Depuis quelques semaines, le rythme reprend peu à peu avec une sortie hebdomadaire sous l’impulsion du noyau dur. « Chacun peut proposer un parcours et ainsi faire découvrir aux autres certains secteurs que parfois ils ne connaissaient pas », souligne Christophe Perrey pour qui la course doit aussi rimer avec visites de lieux importants du territoire comme des grottes ou des belvédères.

Solidarité et convivialité

Au fil des années, les membres du groupe Tout Morteau Court ont aussi découvert les sorties communes en raquette, ski de fond, biathlon, marche nordique ou même cani cross et aussi pu rencontrer des professionnels de la diététique, du mode du sport ou encore des pratiquants de yoga. « Des liens se sont aussi tissés puisque beaucoup se retrouvent désormais en dehors de nos activités sportives » se félicite l’initiateur de cette belle expérience. La convivialité n’est pas oubliée non plus avec les afters.

Si certains participants se sont finalement orientés vers la compétition, la philosophie de départ reste la même pour le groupe : « On accueille tout le monde, quel que soit l’âge ou le niveau. Tout le monde joue le jeu en adaptant une allure dite de confort et en prenant soin de ne pas laisser les plus lents seuls à l’arrière ».

A noter : Les informations du groupe sont sure la page Facebook « Tout Morteau Court »