Haut-Doubs. Triste nouvelle pour les zygènes

490
Si vous en voyez, dites-le !

Ces petits papillons facilement reconnaissables ont vu plus de la moitié de leur population disparaître en Bourgogne-Franche-Comté.

Le conservatoire botanique de Franche-Comté tire la sonnette d’alarme à propos d’une famille de papillons, initialement massivement présente dans la région : les zygènes. Il existe 21 espèces de ce lépidoptère chez nous. Parmi elles, douze se retrouvent sur les listes rouges régionales, dans plusieurs catégories : vulnérables, en danger et en état critique de risque d’extinction. Cet alarmant constat s’explique par les conditions de vie du papillon qui répondent à de nombreuses et très particulières exigences écologiques. Ainsi, une population peut se trouver dérangée par de nouvelles pratiques agricoles tandis que d’autres se verront fortement perturbées par l’arrêt d’autres pratiques. A titre d’exemple, prenons un pré en pelouse sèche que les animaux cesseraient de pâturer. La végétation arborée reprendrait le dessus, ce qui entraînerait une fermeture de ces espaces. Or, des espèces vivent des espaces ouverts et souffriraient donc d’une telle situation. Certains secteurs humides seraient eux-aussi en déclin, appauvrissant considérablement la biodiversité.
Des actions sont alors menées auprès de propriétaires de parcelles sur lesquelles des espèces en danger ont été recensées. Des solutions sont alors apportées, comme la fauche tardive ou l’extension de pâturage.

Ils ont besoin de vos yeux

Le conservatoire botanique de Franche-Comté a besoin de vous et de vos yeux afin de dresser une carte régionale précise des espèces présentes sur le territoire. Pour ce faire, une clé d’identification des zygènes est disponible sur leur site internet. Vous y trouverez également la marche à suivre pour toute observation de ce papillon qui mérite toute notre attention.