Haut-Doubs. Une nouvelle enquête de l’INSEE

155
Une nouvelle enquête de l'INSEE par voie informatique va démarrer

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques s’apprête, une fois de plus, à lancer une vaste étude à visée nationale qui se déroulera, notamment, dans notre région.

L’INSEE ne cesse d’étudier la population française sous bien des aspects, dans le but de dresser des bilans concrets et concis sur des sujets bien précis (emplois, démographie …). Cette fois-ci, l’organisme va se pencher sur une étude portant sur la vie quotidienne et la santé des Français. Vaste sujet en soi ! Cette enquête « s’intéresse aux conditions de vie des personnes, à leurs difficultés à réaliser les activités de la vie quotidienne et aux aides qu’elles reçoivent pour ces activités. Ces informations permettent d’éclairer les politiques publiques en faveur des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie », explique l’institut. Pour ce faire, un vaste échantillon de personnes tirées au sort devra répondre à un panel de questions parfaitement ciblées. A noter que ce questionnaire ne s’adresse pas aux personnes résidant en EHPAD ou en foyer d’accueil pour personne en situation de handicap. Ce panel sera l’objet d’un questionnaire bien spécifique à venir prochainement.
Si vous êtes tiré au sort, vous recevrez un courrier émanant de l’INSEE avec vos identifiants afin de vous connecter au site de l’INSEE. Le questionnaire s’adresse à tous et ne demande que quinze minutes de votre temps. Si vous ne répondez pas par Internet, un enquêter de l’INSEE, soumis au secret de l’enquête, vous contactera afin de recueillir vos réponses. Toutes les données recueillies demeureront strictement confidentielles et ne seront utilisées que par l’INSEE dans le cadre de cette enquête précise.
« Les réponses à ces questions permettront de repérer les personnes ayant des difficultés dans les actes de la vie quotidienne (par exemple se laver, se déplacer dans son logement, etc.) et, ainsi, de mesurer les situations de handicap et de dépendance, explique l’INSEE. Ces informations sont importantes pour les conseils départementaux, qui versent des prestations liées au handicap ou à la perte d’autonomie comme la prestation de compensation du handicap (PCH) ou l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). » En tout, 6 300 personnes seront interrogées à ce sujet dans toute la région.