Haut-Doubs. Val d’Usiers : Sombacour, Bians-les-Usiers et Goux-les-Usiers fusionneront en 2023

Le 1er janvier 2023 les trois villages se réuniront en une seule commune nouvelle. Une volonté partagée par les 45 élus locaux, qui conserveront leur mandats jusqu'en 2026.

904
La future commune nouvelle a déjà son nom : Val d'Usiers.

L’idée a germé dans la tête des élus locaux au cours de cette année 2021 : la création d’une commune nouvelle, réunissant Sombacour, Bians-les-Usiers et Goux-les-Usiers. Une fusion pour laquelle Frédéric Toubin, maire de Sombacour a d’abord sondé la population avant de valider ce choix.  » Dans notre bulletin annuel nous avons posé la question à nos habitants. Plusieurs associations réunissent des gens des trois communes, comme le football ou les pompiers. Le nom officiel est déjà presque validé, la commune nouvelle s’appellerait Val d’Usiers ».

45 conseillers municipaux jusqu’en 2026

Validé par les trois conseils municipaux, le projet est en cours de création. Val d’Usiers devrait donc recenser près de 2100 habitants pour une surface d’environ 5000 hectares.  » Nous travaillons déjà ensemble sur certains projets comme la création d’une nouvelle caserne de pompiers pour laquelle Sombacour, Bians et Goux participent financièrement. L’officialisation devrait être effective dès le 1er janvier 2023. Les 45 conseillers des trois villages devront élire un maire pour Val d’Usiers. Mais chaque élu gardera son poste jusqu’en 2026. », poursuit Frédéric Toubin qui conservera donc son poste de premier magistrat jusqu’au bout de son mandat. S’il ne se présentera pas pour avoir la double casquette de maire pour Sombacour et Val d’Usiers, Éric Bourgeois à Goux-les-Usiers et Aurélien Dornier à Bians-les-Usiers devraient eux, se présenter.

Neuf commissions ont été créées pour recenser et rassembler tout ce qui devra être mis en commun pour la commune nouvelle. Trois salles des fêtes, plusieurs bâtiments religieux aussi… La future mairie par exemple, devrait rester à Bians-les-Usiers. « Elle est au centre, c’est encore une fois une réflexion logique. Le bâtiment qui accueille la mairie de Sombacour compte déjà des logements, on peut très bien imaginer que d’autres soient créés après cette fusion. Celle de Goux-les-Usiers, classée aux monuments historiques. Il y aura des réflexions à terme. », poursuit l’élu.

Alors que les mouvements politiques locaux ont mouvementé le Haut-Doubs ces dernières semaines, l’annonce de cette commune nouvelle est aussi pour le sous-préfet  » le symbole d’une vie locale qui fonctionne ».

Martin Saussard