Haut-Doubs. Valdahon. Des professionnels désormais reconnus

198
Les élus locaux étaient présents lors de cette rencontre.

La visite de la présidente du Conseil Départemental du Doubs au siège de l’ADMR à Valdahon avait à la fois pour but de rendre hommage à ces acteurs de l’ombre et d’évoquer l’avenir.

Au cœur de la crise sanitaire de ce printemps, les personnels des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) ont selon la formule désormais consacrée été en première ligne. Un rôle essentiel pour des métiers pourtant souvent méconnus et peu valorisés, d’où cette visite symbolique de Christine Bouquin, présidente du conseil départemental du Doubs à la fédération départementale de l’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural). L’association est un acteur majeur de l’aide à la personne dans le Doubs avec 35 antennes locales et plus de 400 communes couvertes. Un maillage qui justifie le lien étroit qui existe avec le Département :

« Je tiens ici à saluer l’engagement de l’ensemble de ses membres, salariés et bénévoles. Les liens entre le réseau ADMR et le Département sont très forts, notamment à travers un contrat CPOM (contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens) avec le Département », a précisé Christine Bouquin avant de poursuivre « et le Département a pu lui venir en appui pendant la crise sanitaire en fournissant des masques par exemple. Aujourd’hui, ensemble, il nous faut regarder l’avenir ».  Un temps d’échange a permis d’évoquer le développement des véhicules de service, l’analyse des pratiques ainsi que le point crucial de la reconnaissance du travail effectué. Le Département a pour cela débloquer 2 millions d’euros pour que ces professionnels aient eux aussi une prime après ces semaines compliquées. Enfin, autre question évoquée par la présidente, celle de l’habitat intermédiaire, entre le domicile et l’EHPAD, un des grands projets à venir comme celui de l’habitat intergénérationnel. Des réflexions autour desquelles l’ADMR aura sans aucun doute un grand rôle à jouer.