Haut-Doubs. Valdahon. Le 13ème RG en démonstration avant un prochain départ

145
Le déminage fait partie des nombreuses missions des soldats du génie.

Régiment de génie blindé, le 13ème RG de Valdahon vient notamment en appui de la 2ème brigade blindée dont les représentants ont pu bénéficier d’une démonstration sur le terrain.  

« Le 13ème Régiment du Génie de Valdahon est engagé à l’avant, en appui de la progression, pour apporter son expertise et participer à la fois à s’emparer d’objectifs et à sécuriser des zones en ouvrant des itinéraires piégés pour sécuriser la progression des troupes » explique l’officier de communication. Une action stratégique menée en installant si besoin des ponts fixes ou mobiles, en aménageant des zones d’implantation protégées pour y positionner des postes de commandement ou des unités de combat. Le déminage et la dépollution des zones à risques font également partie des missions.

C’est cet ensemble de compétences du 13ème RG qui a été présenté au cours d’un exercice grandeur nature consistant en un franchissement d’une brèche grâce au SPRAT (Système de Pose RApide de Travures) et à l’ouverture d’un itinéraire piégé par le SOUVIM (Système d’Ouverture d’Itinéraire Miné), deux moyens uniques en France. « La démonstration a également permis de mettre en avant d’autres savoir-faire du régiment, notamment dans le domaine du combat ». Etaient au programme, un dégagement d’obstacle par engin blindé du génie, une neutralisation d’engins explosifs par des équipes spécialisées appuyées par robot démineur, une fouille de bâtiment et collecte de renseignement par des équipes de fouille opérationnelle spécialisée, ou encore une infiltration de plongeurs de combat du génie.  « Toutes ces compétences permettent au 13e RG d’appuyer la brigade lorsqu’elle se déploie sur le terrain en opérations extérieures, dans le cadre de détachements mixtes, les Sous-Groupements Tactiques Interarmes (SGTIA), composés de fantassins, de cavaliers, de sapeurs et d’artilleurs ».