Haut-Doubs. Valdahon. Le dimanche matin, c’est rugby !

594
Une alternative énergique aux grasses matinées du dimanche!

Il est loin le temps où le rugby semblait réservé à de gros hommes bien en chair. Ce sport a évolué et séduit même dans la gent féminine. Avec toutefois des craintes qui restent à dissiper.

Le dimanche matin pour certains c’est le moment de se rendre à la messe, pour d’autres de se rendre en forêt pour courir ou encore de ne rien faire… Désormais, avec les membres du club de rugby des Redoubstables, un autre programme est possible : découvrir le ballon ovale !

« Nous avons créé ce club après avoir fonctionné en entente avec les joueuses de Pontarlier, Morteau et Valdahon pendant plusieurs années » explique le directeur sportif Hugues Vitte. « Désormais, nous avons une entité à part entière avec deux équipes féminines : les seniores  qui évoluent à 15 en Fédérale 2 et les cadettes, en entente avec Besançon, qui jouent en ligue ».

Ces rendez-vous dominicaux ont été mis en place pour amener différents publics à découvrir ce sport parfois décrié : « Nous espérions évidemment voir venir des filles désirant faire un essai et parmi elles des mamans…donc on s’est dit, autant accueillir aussi leurs enfants et pourquoi pas leurs maris ». Tout le monde est donc le bienvenu, femmes, hommes et enfants, sans critères d’âge.

« On propose des gestes pour se familiariser avec le ballon ovale, le maîtriser et des petits parcours. Bien entendu aucun contact ». une démonstration loin de l’image de sport violent souvent attribué au rugby : « L’objectif des entraînements pour ceux qui jouent ensuite en club est justement d’apprendre à tomber, à plaquer, à adopter les bonnes postures pour le pratiquer en toute sécurité » poursuit Hugues Vitte, toujours impressionné de voir des joueuses passer sans problèmes des talons aiguilles aux chaussures à crampons : « Leur objectif est de se défouler sur le terrain, d’oublier les tracas du quotidien et de s’éclater, sur le terrain et en dehors » ajoute-t-il en souriant. La convivialité est en effet un pilier important de ce sport qui plaît aux femmes comme aux hommes. « Ce sont tous ces éléments que nous voulons faire découvrir le dimanche matin… ».