Haut-Doubs. Valdahon. Le plan canicule pour aider les plus fragiles

148
Le CCAS a honoré les mamans à la résidence autonomie.

Comme chaque année, du 1er juin au 15 septembre, le Plan Canicule se met en place en France, s’appuyant notamment sur les communes et leur CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). Exemple à Valdahon.

Des épisodes malheureux et mortifères l’ont déjà prouvé, la chaleur a un impact très rapide. L’état de santé des personnes les plus fragiles peut se dégrader rapidement et nécessiter des soins urgents. Coup de chaleur ou déshydratation sont les atteintes les plus graves qui peuvent conduire à des séquelles très importantes voire au décès. Un vaste dispositif de prévention et de communication a donc été mis en place par Santé publique France en lien avec le Ministère chargé des Solidarités et de la Santé, afin de sensibiliser la population en fonction des niveaux de vigilance. Relais essentiels de cette action, les communes et CCAS qui interviennent même en amont.

« Comme le veut la loi, nous avons mis en place un registre nominatif pour les personnes âgées isolées de plus de 65 ans mais aussi les personnes reconnues inaptes au travail de plus de 60 ans ainsi que les personnes en situation de handicap » explique Dominique Guilleux, adjointe aux affaires sociales. La ville a mobilisé à plusieurs reprises ses services et ses divers moyens d’information pour inciter les habitants concernés à faire cette démarche. « Nous pouvons aussi nous appuyer sur le fichier des personnes de plus de 73 ans mis en place lors des périodes de confinement. 400 valdahonnais y sont inscrits ». C’est donc un travail important qui a déjà été fait et sur lequel va s’appuyer le CCAS. « Nous avions contacté ces personnes deux ou trois fois pendant les périodes les plus difficiles de la crise sanitaire et une autre fois pour leur expliquer les bons d’achat de fin d’année offerts par la commune ». Pendant les éventuels épisodes de canicule, un appel téléphonique quotidien sera passé pour connaître leur état de santé et leurs besoins.

L’élue reste donc attentive en espérant que personne ne renoncera à s’inscrire sur ce fichier pour quelque raison que ce soit. Non seulement le lien créé est socialement important mais en période de canicule il peut même être vital.