Haut-Doubs. Valdahon. Les chocolats du cœur pour Sorenza

105
Le sourire de Sorenza vaut tout l'or du monde

Pour la troisième année consécutive, Sabrina Tallone, la maman de Sorenza, remet en place l’opération des Chocolats du Cœur, en faveur de sa fille atteinte de handicap.

Sorenza est une jeune fille de 14 ans, pas tout à fait comme les autres et tellement extraordinaire. Pleine de vie, elle a toutefois besoin de soins spécifiques et d’apprentissages bien ciblés pour progresser, apprendre à communiquer et acquérir de l’autonomie. Sorenza suit, notamment, des séances d’ABA qui lui permettent d’atteindre ces objectifs. Mises en suspens durant le confinement, elles reprennent progressivement, pour un coût de 300€ par mois. Une somme importante à laquelle consent la famille de la jeune fille pour son bien-être. Autre dépense nécessaire au développement de Sorenza : l’équithérapie. Depuis plusieurs semaines maintenant, Sorenza noue une relation privilégiée avec Eclipse, un adorable poney qui, par sa seule présence, détend sa petite cavalière. Le fait d’être apaisée permet à Sorenza de progresser davantage dans ses apprentissages et donc, d’évoluer plus sereinement.
Afin de pallier toutes ces dépenses, mais aussi ravir les plus gourmands d’entre nous, Sabrina organise une vente de chocolats dont les bénéfices seront reversés à l’association Esper’Enza. Au menu : des coffrets à offrir ou s’offrir aux couleurs de Noël, des tablettes savamment travaillées, des spécialités chocolatées, des pâtes à tartiner, des chocolats spécifiques pour les plus petits ainsi que des confiseries et des biscuits. Toutes les envies sont ainsi assouvies tout en faisant une bonne action. Pour ce faire, rendez-vous sur le site : www.asso.initiatives.fr et entrez le code : MHVLUH. L’événement se retrouve également sur la page facebook de l’association. Vous pourrez récupérer vos commandes auprès de la famille Tallone (ainsi que les catalogues) ou bien vous faire livrer directement chez vous. “Notre objectif est de permettre à Sorenza de rentrer dans la vie adulte en ayant un maximum d’autonomie. Car au final, c’est ça qui nous tient le plus à cœur : l’avenir de Sorenza.”