Haut-Doubs. Valdahon : les citoyens acteurs de leur sécurité

139
Les cambriolages baissent de façon notoire là où le dispositif fonctionne.

Valdahon connaît de trop nombreux cambriolages et atteintes aux biens qui exaspèrent ses habitants. La commune a décidé de prendre les choses en mains, avec la Gendarmerie nationale, en impliquant les citoyens.

« Les élus ont la volonté de trouver une solution pour faire baisser drastiquement cette criminalité et c’est pour cela que nous avons étudié cette question en comparant deux dispositifs pour lutter », explique Stéphane Lescure, adjoint en charge de la vie des quartiers. L’application Voisins Vigilants utilisée dans d’autres communes des environs a vite été écartée pour diverses raisons : « C’est une plateforme où les dérives sont possibles, chacun pouvant poster des messages parfois sans lien avec la sécurité ou alors insultants. Et aussi sans aucun lien direct avec les forces de l’ordre ».

Un dispositif centralisé par la Gendarmerie
Ce constat fait, c’est finalement la démarche « participation citoyenne » initiée et encadrée par la Gendarmerie nationale qu’a retenue la Ville de Valdahon. « Elle consiste à sensibiliser les habitants en les associant à la protection de leur quartier ». Concrètement, les principaux objectifs de la démarche sont d’accroître la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance d’appropriation, de renforcer la tranquillité au cœur des foyers et de générer des solidarités de voisinages. « Des référents vont se mettre en place dans différents secteurs. Ces personnes seront formées par les gendarmes qui expliqueront quelles seront leurs missions et les attentes de l’institution ». Ces relais centralisent les observations des habitants qui ont des doutes sur un démarchage à domicile ou la présence inhabituelle d’un véhicule par exemple, ils en informent alors les forces de l’ordre. Mais attention, ces référents ne sont en aucun cas habilités à intervenir. « Là où un tel dispositif est mis en place, on constate une baisse de plus d’un tiers des cambriolages », souligne l’élu qui ajoute que les voleurs seront informés par des visuels qu’à Valdahon, élus, habitants et gendarmes sont mobilisés.