Haut-Doubs. Valdahon. Une ville plus sûre pour tous

489
Bernard Savoy est très impliqué pour apporter plus d'accessibilité aux habitants Valdahonnais.

Pour améliorer l’accessibilité des habitants et visiteurs, la ville de Valdahon met en place un premier équipement et réfléchit pour faciliter la vie de toutes les personnes atteintes d’un handicap.

Les personnes valides ont rarement conscience des difficultés que rencontrent les non-valides, aveugles et déficients visuels par exemple, lors de leurs déplacements en ville. Pour une mairie, être sollicitée sur le sujet n’est donc pas une contrainte mais au contraire un moyen de répondre à des besoins bien identifiés. C’est ainsi que l’a ressenti Bernard Savoy, responsable des services techniques à Valdahon quand Elodie, une habitante, a fait part de ses difficultés tout en proposant des pistes et solutions : « Sa demande portait d’abord sur les feux tricolores qui sont au centre-ville. Pour elle auparavant, traverser était un moment dangereux, car en se repérant uniquement aux bruits de la rue, elle n’était pas à l’abri d’un accident…par exemple avec la multiplication des voitures de plus en plus silencieuses » explique-t-il. C’est donc tout naturellement qu’il a recueilli les doléances de la jeune femme, constatant sur le terrain la nécessité d’installer un dispositif existant et qui a déjà fait ses preuves : « Il s’agit de balises sonores qui diffusent aux personnes déficientes visuelles un signal à l’approche des feux, leur indiquant la couleur rouge ou verte ainsi que les rues qu’elles ont autour d’elles ». Simple et efficace et ce avec un simple boitier mis à disposition par la commune « ou via une application téléphonique gratuite téléchargeable sur smartphone » poursuit le responsable. « Dès la démonstration faite sur le terrain par l’entreprise en question, les élus ont aussitôt validé cet investissement de 10000€ TTC ».

Une première étape qui en appelle d’autres puisque Bernard Savoy a par ailleurs passé une demi-journée avec Elodie pour connaitre les autres points à améliorer. « A certains endroits, des bordures sont trop hautes et mériteraient d’être abaissées, ailleurs des éléments podotactiles seraient utiles…et parfois, compte tenu des impératifs de stationnement, il faut chercher d’autres solutions. Dans ce cas particulier, le changement d’un itinéraire habituel, plus adapté et avec des aménagements si nécessaires, sera plus simple ».