Haut-Doubs. Valdahon. Viabilité hivernale : mobiliser et responsabiliser

288
Les intervetions en cas de chute de neige débutent dès 4h du matin.

Face à des épisodes de neige et de froid importants cet hiver, les collectivités se doivent de mobiliser d’importants moyens. Sans oublier de rappeler les obligations qui incombent aussi à chacun.

« Nous sommes dans l’Est de la France, se préoccuper plus qu’ailleurs de la viabilité est donc une évidence pour garantir la sécurité de nos concitoyens » souligne Pierre Benoit, adjoint en charge de la voirie. Sept secteurs ont été définis pour que les services puissent intervenir avec le plus d’efficacité en cas de neige ou d’épisode de verglas pour assurer le raclage et le salage partiels des voies routières ainsi que des parkings et des places. Sans oublier bien entendu le déneigement des trottoirs qui incombent à la commune.

« L’ensemble de la flotte d’intervention, soit 7 ateliers, entre en action en fonction de la consultation du bulletin météo. Les départs en opération peuvent démarrer dès 4h au matin où le travail se déroule sans la contrainte de circulation » poursuit l’élu rappelant que pour l’ensemble de la ville, 14 agents peuvent être mobilisés ainsi que 7 chasse-neige et 2 engins affectés au déneigement des trottoirs. « Au total, ils s’occupent de rendre praticables 42 km de voirie et 32 parkings ! ».

Une mobilisation importante de la collectivité qui n’exclut pas que chaque citoyen doit participer à l’effort collectif. « Déneiger les trottoirs, cela n’est pas que du ressort de la ville. Les propriétaires, locataires, gardiens d’immeubles, concierges ou commerçants doivent enlever la neige et la glace devant chez eux sur une largeur de 1,50m. C’est la réglementation en vigueur ». Par ailleurs, il est évident que neige et glace doivent être mises en tas et non jetées sur la voie publique. « Le non-respect des mesures de déneigement imposées par l’arrêté municipal expose à une amende de 38€ ».