Haut-Doubs. Vers une consommation sans emballage

Engagé depuis 2016 dans la démarche « Zéro Déchet Zéro Gaspillage », Préval s’engage à mettre en place des actions de terrain et une gouvernance participative pour aller encore plus loin dans la réduction des déchets.

316
Un autocollant permet d'identifier les commerces participants.

« Pour cette opération, Préval s’est associé aux acteurs locaux pour agir au plus près du terrain » explique le président Claude Gindre. Ainsi, les espaces de vie sociale de Pierrefontaine-Les-Varans et des Premiers Sapins, le club zéro déchet d’Etalans, Revis de Liebvillers, Bouge ton Val de Morteau et l’Ecolette du Bizot sont allés à la rencontre des commerçants locaux pour les sensibiliser à la réduction des emballages et les inviter à apposer un autocollant sur leur vitrine indiquant leur engagement.

Le constat est aussi simple qu’affligeant : aujourd’hui, chaque ménage français jette 10 emballages par jour, des déchets souvent en plastique. Pourtant, dans le même temps, ils sont au deux-tiers prêts à changer leurs habitudes et soutiennent l’idée de limiter ces emballages. 44% estiment même que l’on pourrait s’en passer.

« Grâce à cette campagne, une centaine de commerçants s’engage désormais à accepter les contenants propres et secs de leurs clients » poursuit l’élu. « Certaines structures vont encore plus loin dans la démarche en proposant par exemple de mettre en place une consigne pour les boîtes ou bouteilles, de mettre à disposition des cageots ou cartons, de réclamer auprès de leur fournisseur des emballages consignés ».

La centaine de commerces participant à l’opération est identifiable grâce à un adhésif sur leur vitrine ou à découvrir sur www.preval.fr. Les commerçants intéressés peuvent s’inscrire par mail (orochat@preval.fr) et participer à leur tour à cette sensibilisation du grand public.

 

Exemple avec la fromagerie Badoz

Sans hésiter, la fromagerie Badoz a adhéré au dispositif proposé par Préval. « Nous avons déjà opté pour des pots en carton pour le conditionnement de certaines cancoillottes. Donc nous poursuivons dans cette volonté d’être éco-responsables » explique Gérard Brugger, responsable du magasin de Pontarlier. L’opération a été affichée bien au vu des clients qui prennent connaissance de la charte et des modalités : l’utilisation de sacs ou boites réutilisables. « Nous avions déjà auparavant quelques clients qui pratiquaient ainsi. Des jeunes surtout, peut-être plus réceptifs à ces problématiques. A nous de sensibiliser d’autres personnes qui voudront bien franchir le pas ».