Hommage aux bénévoles

147
Le bénévolat est un pilier important de la cohésion sociale.

La France peut se vanter d’être championne d’Europe du bénévolat et du volontariat. Et en ce début de mois décembre comme chaque année depuis 1985, sont honorés celles et ceux qui œuvrent souvent dans l’ombre.

Être bénévole c’est consacrer son temps libre en mettant au service des autres son énergie et ses compétences. C’est en 1985 à New York que l’ONU a décidé de créer la journée internationale des bénévoles afin de promouvoir le travail et le potentiel des bénévoles dans le développement économique et social aussi bien au niveau local, que national et international. Cet événement fournit l’opportunité de mettre en lumière les réalisations de millions de bénévoles dans leurs associations et d’encourager davantage de personnes à s’engager dans des activités de bénévolat.

Comme le sont par exemple 85000 personnes au sein des ADMR. « Rien ne serait possible sans les bénévoles. Leur aide est précieuse et essentielle aux missions que nous menons quotidiennement » déclare Marie-Josée Daguin Présidente Nationale de ce réseau très présent dans le Doubs notamment.

Ils sont la clé de voûte du modèle d’organisation mis en place et qui fait depuis près de 75 ans référence dans l’univers de l’économie sociale en générale et des services à la personne en particulier. Ils sont tous animés par une même volonté et une même vision : le bien vivre chez soi quel que soit l’âge.

Présents au quotidien aux cotés des collaborateurs de l’ADMR, ils exercent des missions très diverses mais essentielles pour les personnes accompagnées et le bon fonctionnement des associations : ils administrent les associations au sein des conseils d’administration ; ils créent, développent et entretiennent le lien social en leur rendant visite, en échangeant sur les missions effectuées. Les bénévoles luttent également contre l’isolement des personnes ; ils sont forces de proposition pour optimiser, réorienter voire proposer de nouveaux services correspondant aux nouvelles attentes des bénéficiaires ; ils mettent en place et organisent des manifestations locales dans un objectif de dynamisme associatif mobilisant toutes les parties prenantes ; ils contribuent à la mise en place du projet associatif, au développement des associations sur leurs territoires géographiques.

Comme tous les bénévoles qui font vivre les associations et donc les territoires, ceux de l’ADMR méritaient bien cet hommage !