Hommage poignant aux gendarmes morts en service en 2020

129
Les gendarmes de l'Etat-Major de la gendarmerie du Doubs étaient au garde à vous pour rendre hommage à leurs 8 collègues décédés en 2020 ©YQ

Le Général Stéphane Gauffeny, commandant des gendarmes de Franche-Comté, avait convié le mardi 16 février les élus et représentants de l’Etat à rendre hommage aux huit militaires de la gendarmerie décédés depuis le 1er janvier 2020 dans l’exercice de leurs fonctions.

Jean-Philippe Setbon, secrétaire général de la préfecture du Doubs, représentait le Préfet Mathurin pour cet hommage aux gendarmes morts en service ©YQ

Moment important alors que les polémiques ne cessent de remettre en question l’ordre républicain. Jean-Philippe Setbon, secrétaire général de la Préfecture du Doubs, représentant le Préfet Joël Mathurin, a lu un message de Gérald Darmanin évoquant le sacrifice de ces femmes et hommes morts pour garantir notre liberté.

Le Général Stéphane Gauffeny commandant des gendarmes de Franche-Comté a déposé une gerbe en compagnie de Michel Klein, le directeur départemental de la sécurité publique du Doubs ©YQ

La Présidente du département Christine Bouquin était présente à cet hommage ainsi que Nicolas Bodin représentant Anne Vignot qui n’avait pas fait le déplacement à l’Etat-Major de gendarmerie du Doubs. Michel Klein Directeur départemental de la Sécurité Publique du Doubs et Etienne Manteaux Procureur de la République, tous ont marqué par leur présence leur attachement aux forces de l’ordre et à la justice, garantes des valeurs de la République, comme l’a souligné Gérald Darmanin.

Alors que Claire Hédon, la nouvelle défendeure des droits évoque l’idée de supprimer les contrôles d’identité dans les quartiers sensibles, l’hommage rendu à Besançon aux huit gendarmes morts en service en 2020 prenait tout son sens.

Eric Charles, de l’escadron de gendarmerie mobile de Dijon (21), décédé le 29 janvier 2020 à 58 ans ; Mélanie Lemée de la brigade de proximité d’Aiguillon (47), décédée le 4 juillet 2020 à 25 ans ; Maud Le Gall de la compagnie de réserve territoriale de La Rochelle (17), décédée le 23 juillet 2020 à 44 ans ; Joachim Kaczmarek de la brigade de proximité de Roisel (80), décédé le 26 septembre 2020 à 26 ans ; Cyrille Morel, de la compagnie de gendarmerie départementale d’Ambert (63), décédé le 22 décembre 2020 à 45 ans ; Rémi Dupuis de la brigade de proximité d’Ambert (63), décédé le 22 décembre 2020 à 37 ans ; Arno Mavel, du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie d’Ambert (63) décédé le 22 décembre 2020 à 21 ans ; Jérémy Andrieux, du centre national d’entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier (24), décédé le 12 janvier 2021 à 27 ans.

Certaines idéologies ne doivent pas faire passer ces morts par « pertes et profits ».

Yves Quemeneur