Haut-Doubs. Isabelle Guillame, maire d’Ornans

241
Elle est la première femme maire de la cité de Courbet.

Aux termes d’une campagne qui lui a permis de remporter l’élection municipale avec une large avance, Isabelle Guillame fait le point sur sa vision de la fonction de maire et les premiers dossiers à traiter.

Pour la première magistrate d’Ornans, la mairie doit avant tout retrouver sa vocation de maison commune. Un état d’esprit clairement orienté vers l’ouverture et la transparence à tous les niveaux : « Nous allons mettre en place des comités de quartier en invitant aussi les jeunes à y participer. Les commissions municipales seront également ouvertes aux non-élus » précise Isabelle Guillame, première femme à devenir maire d’Ornans. « A titre personnel, je souhaite être une cheffe d’équipe qui coordonne et délègue et qui surtout est à l’écoute des habitants, du personnel communal et des autres élus ». Preuve de sa volonté d’ouverture, elle a proposé dès la première réunion de conseil municipal qu’un élu d’opposition prenne la présidence de la commission des finances. Une vision de la démocratie locale qui passe aussi par l’adoption de nouveaux outils : « Nous souhaitons que les réunions de conseil municipal soient systématiquement diffusées en ligne en direct et le site Internet de la ville évoluera vers plus d’interactivité ».

Un nouveau style de gouvernance municipale qui aurait pu être instauré dès la mi-mars si la crise sanitaire n’avait pas tout bloqué. En effet, opposée à la création d’un ascenseur pour rallier le centre-ville, elle aurait souhaité mettre en place un référendum local et en fonction du résultat, ne pas engager les travaux. Mais ceux-ci ont été entrepris avant sa prise de fonction et le chantier arrive déjà à son terme. Pour Isabelle Guillame, dans le contexte actuel, les dossiers urgents ne manquent pas. A commencer par l’avenir des commerces locaux : « Nous travaillons en concertation avec les professionnels pour mettre en place des actions et outils afin de les aider. Des mesures fiscales pourraient aussi venir les soulager ». Même méthode et même souhait d’accompagner les professionnels du tourisme. Autre projet, la création à Ornans d’une Maison France Services, dossier mené avec la communauté de communes Loue-Lison, une structure intercommunale dont elle ne brigue pas la présidence : « J’entends néanmoins y être bien présente et y représenter Ornans en tant que bourg-centre principal de ce territoire ».