“Je fais le plus beau métier du monde”

185
Prise de fonction de Michel KLEIN, DDSP du Doubs
Michel Klein le nouveau directeur départemental de la sécurité du Doubs, Joël Mathurin Préfet du Doubs et Jean-Marie Salanova Directeur central de la sécurité publique ©YQ

Ce vendredi 25 octobre, Michel Klein nouveau Directeur départemental de la sécurité publique prenait officiellement ses fonctions. Jean-Marie Salanova, directeur central de la sécurité publique lui a publiquement notifié son installation dans le poste de Benoît Desferet, muté à Nantes en présence de Joël Mathurin. Jamais la Citadelle de Besançon n’avait connu autant de policiers sur la place d’arme.

35 ans d’action et d’expérience
Michel Klein DDSP du Doubs
Michel Klein a pris officiellement ses fonctions de DDSP du Doubs le 25 octobre

Le département du Doubs accueille un policier au parcours atypique. “Je fais le plus beau métier du monde” n’hésite pas dire cet alsacien né à Strasbourg. De la formation des équipes du RAID dans des pays africains à la BAC de Strasbourg en passant par la protection des Hautes Personnalités étrangères, ce policier “dans l’âme” dirigeait dernièrement toutes les compagnies de CRS de la zone de défense Est. “Je reprends avec plaisir le costume de patron d’un département. J’aime le contact avec la population, au cœur des préoccupations de sécurité de nos concitoyens. Je l’ai exercé en Haute-Marne, dans les Ardennes et dans les Vosges. Porter assistance aux gens, quel plaisir”.

Prise de fonction de Michel KLEIN, DDSP du Doubs
Ce vendredi 25 octobre, c’était “open bar” pour les malfrats bisontins. Toute la police (ou presque) assistait à la prise de fonction de Michel Klein, le nouveau patron des policiers du Doubs ©YQ

Michel Klein réfute le terme de “mal-être policier”. Il souhaite créer du “mieux-être policier”. Le nouveau patron des 600 policiers du Doubs a déjà pris ses marques. Conscient des difficultés d’un métier essentiel de la République, il entend améliorer sans délai les conditions de travail des agents par quelques travaux indispensables au commissariat de la gare d’eau mais également à Montbéliard et Pontarlier. Si la récente manifestation nationale des policiers a mis en lumière ce qui ne va pas, Michel Klein veut aussi faire savoir ce qui va bien.

Le changement à la tête des policiers du Doubs ne modifie pas les priorités pour lutter contre toutes les formes de délinquance. La priorité sera donnée au traitement des affaires de violences conjugales. “Nous devons agir sans délai avant de savoir la réalité ou pas de l’agression. La victime doit être protégée”. La lutte contre le trafic de stupéfiants est son autre priorité. L’ancien patron de la BAC de Strasbourg sait les ravages d’une guerre souterraine dans les quartiers difficiles comme Planoise à Besançon ou la Petite Hollande à Montbéliard. Les malfrats sont prévenus.

Yves Quemeneur