“Je suis candidate à ma succession”

169
Christine Bouquin a officialisé sa candidature à la tête du département du Doubs dans le cadre du parc de la Gare d'eau à Besançon ©YQ

Ce jeudi 28 avril, Christine Bouquin a officialisé sa candidature à un nouveau mandat de six ans à la tête du conseil départemental du Doubs. Elle présentera le 6 mai les 76 candidats et candidates de la liste de droite et du centre.

“Le département, c’est mon ADN depuis 20 ans, quand je me suis engagée avec enthousiasme pour servir les Doubiens”. Élue du canton de Maîche et ancienne Maire de Charquemont, Christine Bouquin est une femme de terrain, ancrée dans la proximité, “sans idéologie politique” dit-elle.

“Nous avons tenu nos engagements”

La présidente du département du Doubs le revendique. “En six ans, aucune augmentation des impôts du département, une baisse significative de l’endettement et 340 millions d’euros d’investissements. Ce que nous avions promis, nous l’avons tenu”.

Sans faire un inventaire à la Prévert, la Présidente sortante du département a souligné toutefois certains éléments de son action depuis 6 ans. “Nous avons mis sur les rails le futur collège de Bethoncourt attendu depuis si longtemps. Nous avons renforcé notre schéma départemental d’insertion et d’emploi, y compris pendant la pandémie. La création de la maison départementale de l’habitat a permis de mutualiser le travail de tous les acteurs”.

Christine Bouquin a souligné également les 140 millions d’euros d’investissements sur les 3690 km de routes départementales. Au passage, elle a précisé à nouveau son attachement à la réalisation du barreau routier entre Beure et Micropolis sur la RN57. “Le département sera aux côtés des financeurs…si certains veulent bien discuter avec le conseil départemental…” Fière que le Doubs figure dans le top 15 des départements fibrés, elle n’oublie pas toutes les actions menées conjointement avec les communes et communautés de communes dans le cadre du C@P25.

Discrète sur les candidats qui se présenteront avec elle au suffrage des Doubiens le 20 et 27 juin, elle insiste sur le renouvellement et l’ouverture.

“Je n’ai rien perdu de mon enthousiasme des premiers jours, je suis déterminée à porter encore six ans ce beau département” a conclu Christine Bouquin. A 59 ans, la native de Charquemont est prête à relever de nouveaux défis.

Yves Quemeneur