Journée bien-être pour les assistantes maternelles

120
Le succès de cette première édition en appelle d'autres.

Se faire du bien, se sentir bien, se détendre, rire, lâcher-prise, tel étaient le programme que les intervenantes leur ont concoctées. Contrat rempli !

44 participantes s’étaient donné rendez-vous à Maiche, des femmes exclusivement, venues de plusieurs Relais Assistantes Maternelles, Valdahon, Morteau, Le Russey, Saint-Hippolyte, Sancey-Belleherbe et bien entendu Maiche. Toutes ces structures se sont associées pour organiser cette journée « rien que pour elles ». Des professionnelles de la Petite Enfance qui ont pu participer à différents ateliers. « Apprendre à prendre soin de soi » pour vivre pleinement et sereinement notre vie » a expliqué Chantal Domise, coach en développement personnel qui a eu à cœur de transmettre quelques pratiques simples pour cela. « Conscience corporelle et mouvement dansé » était un deuxième atelier animé par Corinne Chays pour « explorer les capacités expressives du corps et de l’imaginaire, travailler le lâcher prise, l’imagination et la connaissance de soi ». Isabelle Merlan proposait quant à elle « la confection d’un aromastick à base d’huiles essentielles choisies en fonction des besoins, des envies et des préférences objectives ». L’atelier peinture de Maud Ligier a replongé =ces dames dans l’univers, des enfants qu’elles connaissent très bien « en expérimentant les tracés sans attente de résultat, juste pour le plaisir de dialoguer avec sa joie intérieure quand n se sent libre de créer ». la fabrication d’un produit de soin expliqué par Isabelle Lepeule a également retenu l’attention pour « découvrir les propriétés des produits naturels ». Enfin, Isabelle Frelat a fait découvrir aux participantes « la relaxinésie, une technique de lâcher prise et d’étirements doux »

Virginie Goua a conté avec son brin de folie revendiqué « l’histoire d’amour tumultueuse entre mon corps et moi » au cours d’un beau spectacle humoristique a permis de clôturer cette journée que Pascale Thouverey, responsable du relais hôte qualifie de « réussite pour une première avec une forte demande pour renouveler cet évènement l’année prochaine »