La 38e édition de la Fête de la Musique se prépare

107
Il y aura forcément de la musique près de chez vous ce 21 juin.

Des rumeurs cuivrées s’échappent des lieux de répétition, le soleil tente une timide percée, l’été approche : ça sent bon la fête de la musique !

Le 21 juin marque la fin du printemps mais également le retour des jours qui raccourcissent. Le solstice d’été souligne la journée la plus longue de l’année avant que la nuit ne reprenne petit à petit du terrain.
Pour célébrer comme il se doit l’arrivée de cette saison aux senteurs de crème solaire et de barbecue, une grande fête est donnée dans tout le pays : la Fête de la Musique. Créée en 1981 par Jack Lang, alors ministre de la Culture, et avec la complicité de Maurice Fleuret, nommé directeur de la musique et de la danse. Ce dernier expose ses réflexions concernant la musique et pose les fondements de sa nouvelle conception : “La musique sera partout et le concert nulle part”. Il entend bien réunir toutes les musiques, sans distinction de genre ni d’origine pour ainsi créer « une libération sonore, une ivresse, un vertige qui sont plus authentiques, plus intimes, plus éloquents que l’art ». Quelques réflexions plus tard et la première fête de la musique voit le jour le 21 juin 1982. Tous les musiciens sont alors invités à s’exprimer et se faire connaître. Pour ce lancement, le ministère espère que le timide appel soit entendu. Le résultat dépasse toutes les espérances. Des milliers d’initiatives ont lieu dans toute la France. Les musiciens s’installent partout dans les rues, les squares, les kiosques, les cours, les jardins, les gares, les places, etc., et des milliers de personnes déambulent dans la rue jusque tard dans la nuit, dans une atmosphère bon enfant. Le succès est tel d’année en année qu’en moins de dix ans, le concept a été repris par quatre-vingt-cinq pays sur les cinq continents. Aujourd’hui, la Fête de la Musique se joue dans cent-vingt pays.

A Pontarlier, dès 18h30 et jusqu’à 1h du matin, les rues du centre s’animeront sous le talent des nombreux musiciens qui n’hésiteront pas à donner de la voix et de l’instrument pour vous faire danser ou voyager. Ils se trouveront Place d’Arçon, Halle Émile Pasteur, Rue de la Halle, Place Jules Pagnier, Place Cretin, Kiosque du Grand Cours, Porte St. Pierre, Derrière l’Hôtel de Ville Théâtre Bernard BLIER, Conservatoire – Auditorium, Rue de la République,  Angle rue de Salins/rue du Docteur Grenier Angle rue de la République/rue Jules Mathez Angle rue du vieux château/rue de Besançon et à la MJC des Capucins. Des bars et restaurants de la ville accueilleront également des groupes toute la soirée.
A Morteau, le coup d’envoi est donné à 19h. Rendez-vous place de l’hôtel de la ville, dans le hall du théâtre, à la Brousse, au Terminus, à la Guimbarde, chez Gilles, au Kiosque à Musique, mais également dans les rues de la villes pour des concerts à découvrir dans chaque recoin de la ville.
La municipalité de Valdahon n’est pas en reste avec des festivités qui débutent dès 15h. Tout commence à la résidence autonomie avec la venue de la chorale de Saône. Puis, des formations se mettront en place devant le cinéma Pax, au sein de l’église Saint Michel, sur l’esplanade de la place, sur la place du Général de Gaulle, ainsi qu’à l’espace Ménétrier. Les restaurants “La cannelle,” “Dahon Bar”, “O’Bar” et “Le petit Gourmet” recevront des groupes pour une ambiance musicale de qualité.
Maîche vous invite à faire la fête le 22 juin. A partir de 16h vous pourrez écouter un concert de l’Harmonie de Maîche, vous essayer à la zumba ou bien encore écouter chanter les enfants des écoles. Le tout sous chapiteau, sur le parking Marpa.
De très nombreuses animations sont attendues un peu partout sur le territoire. Un événement à ne pas manquer et à apprécier entre amis ou en famille, pour le plus grand plaisir de tous les mélomanes.

Les rues résonneront au son de toutes les musiques.