La Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs inquiète pour le « tourisme blanc »

262
La station de Métabief fermée pour Noël, c'est le risque de voir les skieurs français passer la frontière suisse où remontées mécaniques et restauratns seront ouvert le 10 décembre

Dans un communiqué diffusé le lundi 30 novembre, la CCI du Doubs se dit “très préoccupée par la situation d’extrême détresse de l’ensemble des professionnels du tourisme blanc”. La Chambre consulaire demande au gouvernement l’ouverture des stations et des remontées mécaniques du Haut-Doubs.

La CCI du Doubs présidée par Dominique Roy, insiste sur le caractère essentiel d’une activité économique qui fait vivre plus de 1 000 entreprises et tous les emplois que cela induit. Elle insiste sur les effets indirects sur l’activité commerciale également en milieu urbain et péri-urbain du département. Les stations fermées, c’est aussi moins d’achats de matériels dans toute la région.

“Les fêtes de fin d’année sont un moment essentiel pour la rentabilité et la viabilité des stations du Haut-Doubs alors que la neige est annoncée ces jours-ci sur les montagnes jurassiennes” poursuit le communiqué qui s’étonne par ailleurs que l’ouverture des stations en Suisse, couplée avec l’ouverture des restaurants dès le 10 décembre 2020 ne crée un appel d’air des skieurs français vers nos voisins helvétiques.

En moyenne montagne, une ouverture trop tardive fin janvier pourrait être fatale aux stations locales, la durée des hivers étant de plus en plus réduite. Les professionnels craignent une saison d’hiver de 4 à 5 semaines maximum !

D’une seule voix, les élus de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs demandent au gouvernement d’autoriser de toute urgence l’ouverture des stations et des remontées mécaniques dans un protocole sanitaire strict et efficace que les professionnels s’engagent à mettre en œuvre, conclut le communiqué de la CCI du Doubs.

L’appel sera-t-il entendu alors que la neige semble être au rendez-vous des skieurs dans les prochains jours ? Ou le gouvernement va-t-il interdire à la neige de tomber le temps de la pandémie ?…

Yves Quemeneur