La Citadelle de Besançon bientôt dans le noir ?

444

Dans un communiqué aux termes sibyllins, la Ville de Besançon pose la question de l’éclairage de la Citadelle, pourtant patrimoine mondial de l’humanité.

A compter du 21 juin, le site emblématique de Besançon va proposer des animations nocturnes. Dans ce cadre, les services de la Ville vont lancer un travail technique de sécurisation du site, de sa mise en valeur et des conséquences de l’éclairage en matière de pollution lumineuse. Le communiqué évoque également la protection de la biodiversité…! Il s’agit sans doute de l’attirance suicidaire des insectes de nuit venant s’écraser sur les projecteurs.

Pendant ce travail technique et « innovant » dixit François Bousso, l’adjoint en charge de l’éco-tourisme et du tourisme culturel, la Citadelle sera allumée les soirs d’accueil du public et des tests seront effectués pour tenter d’améliorer la situation à court terme.
Il est vrai que Vauban n’avait pas pensé l’éclairage du bâtiment, ni différencié la typologie et l’intensité des éclairages. Quant aux temps d’éclairement, il y a réflexion sur la notion de…nuit !!!

Yves Quemeneur